Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 19:20

Chers lecteurs, bonjour.

 

C'est avec une joie immense que je vous annonce l'ouverture du site internet ARBAUREA.fr!

arbaurealogo

Cela fait maintenant depuis le 1er novembre que j'ai créé l'entreprise, j'avais hâte de pouvoir (enfin!) vous montrer mon travail!

ARBAUREA signifie l'arbre d'or. Ce nom est inspiré de l'arbre d'or de la forêt de Brocéliande et symbolise la victoire de la nature face aux produits industriels. 

vandal-fond-blanc-jpg.jpg

Nous avons créé pour vous une gamme de savons naturels à froid et de bougies naturelles, inspirés des mythes et de légendes, pour faire vivre à vos sens une aventure merveilleuse...

andromed--fond-blanc-jpg.jpg

Les savons et les bougies, avec leurs légendes, sont à découvrir sur le site, et à commander sur la boutique en ligne :-)

Les frais de port sont offerts à partir de 45 euros d'achat, et vous pouvez encore commander pour une livraison au pied du sapin jusqu'à demain vendredi 9h!!

Frais de port réduits pour une mini-commande de 1 à 3 savons!

 

cybe2-jpg--1-.jpg

 

Pour tout savoir sur la saponification à froid, c'est par ici!

Et la page facebook ARBAUREA

Repost 0
Published by Eau de Flore - dans Savons de rêves...
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 17:11

IMGP1813.JPG

Un petit marbrage in the pot, juste pour le plaisir des yeux!

Le vert est obtenu avec de la poudre d'épinard (Dans ma Nature) et le vert-bleu avec de la poudre d'épinard + un tout petit peu d'oxyde bleu.

Rien de plus simple et de plus gratifiant qu'un marbrage in the pot (video ici). La seule différence, c'est que moi j'ai coulé tout en un seul et même point, milieu de moule, tandis que sur la video, le savon est coulé tout le long du moule. Je prefère nettement mon résultat^^, beaucoup plus délicat et aérien.

Le parfum de menthe (mélange de menthe arvensis, menthe poivrée et menthe nana) est bien frais, bien présent sous la douche!

Repost 0
Published by Eau de Flore - dans Savons de rêves...
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 20:00

IMGP1793.JPG

Oui il s'agit du même savon. Coupé dans la hauteur pour les deux du bas, des tranches classiques pour les 3 autres, avec une mention spéciale pour celui en haut à gauche puisqu'il s'agit d'un bord, mais un bord que j'adore!

Ce savon est sous le signe de la douceur.

Douceur de la soie tussah et du lait d'amande en poudre, tous deux dilués dans le liquide de dissolution de la soude. A chaud pour la soie, à froid pour le lait d'amande, afin de le préserver au maximum.

Douceur de la synergie d'huiles essentielles: amande amère et patchouli, fixés avec de la poudre d'iris. L'amande a l'air de tenir avec ce dispositif. 

Douceur de la mousse onctueuse... que du bonheur!

 

Par contre, j'ai été surprise par le marbrage. Je voulais un style "plume" comme pour mon savon "La douceur d'une plume", vous retrouverez d'ailleurs pas mal de points communs entre ces deux savons... Donc avec un moule à séparateurs (moi j'ai celui de bebecollection que l'on trouve chez Dans ma Nature), mis dans la longueur:

Dividers for 2.2 liter mold

J'ai ensuite coulé mes couleurs noir et blanc alternativement: une couleur par "portion". Une fois les séparateurs enlevés, j'ai alors marbré comme ici, à la baguette, sauf que j'ai un séparateur en plus que sur cette vidéo. J'ai marbré comme cela 2 fois consécutives car je voulais un marbrage plus fin. La trace très lente de ma recette m'a considérablement aidée!

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai découpé. J'ai découvert de véritables oeuvres d'art quand j'ai coupé des tranches: 

IMGP1790.JPG

La tranche du haut est simplement un "bord".

IMGP1785.JPG

Ce marbrage tout en lignes m'a fait penser à une bande son, d'où son nom, Sound Track qui a surgit tout d'un coup de mon subconscient.

 

Recette: qui a une trace ultra facile à maitriser, mais qui m'a donné des sueurs froides au démoulage à cause de la mollesse même après plusieurs jour!

  • 15% huile de sésame (j'adore la douceur qu'elle donne aux savons)
  • 5% huile de ricin, pour sa mousse onctueuse!
  • 10% beurre de karité
  • 38% huile d'olive, pour le crémeux
  • 27% beurre de coco, encore la mousse
  • 5% huile de tournesol, pour le glissant
  • 0,05% vitamine E, pour éviter le rancissement

 

  • soude
  • eau
  • 0,04% soie tussah
  • lait d'amande en poudre (AZ), 10g pour 700g d'huiles, ce qui au final est un peu trop car j'ai eu du mal à le dissoudre totalement dans la lessive de soude

 

  • oxyde noir
  • dioxyde de titane

 

  • HE: amande amère, patchoui, benjoin, poivre noir
  • fixées dans 30g de poudre de riz et 1cc de poudre d'iris

IMGP1788.JPG

Repost 0
Published by Eau de Flore - dans Savons de rêves...
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 11:30

IMGP1804.JPG

Belle Mirabelle de Lorraine,

Fruit doré, or du verger,

Tellement juteuse et sucrée...

 

Comme toute Lorraine qui se respecte, je suis particulièrement attachée à la mirabelle, fruit délicieux par excellence. Et comme toute savonnière lorraine qui se respecte, je rêve d'un savon à la mirabelle, à la douce effluve et aux vertus incomparables pour la peau...

Après une récolte de mirabelles sur l'arbre (appartenant à la famille de mon fiancé adoré), c'est donc tout naturellement que j'ai tenté le savon à la mirabelle. Boosté en purée de mirabelle afin d'apporter crémeux et douceur. Enrichi en jus de mirabelle pour l'hydratation, celui-ci étant particulièrement sucré.

Je caressais l'idée que la purée et le jus, associés à un fixateur de parfum (la poudre de racine d'iris) donneraient une douce odeur au savon. Malheureusement, cela n'a pas été le cas. Je suis donc toujours à la recherche d'un parfum naturel "Mirabelle" qui magnifierait mon savon...

 

Recette:

  • 30% huile de coco
  • 15% beurre de karité
  • 2% beurre de cacao
  • 2% cire d'abeille brute (pour sa couleur dorée)
  • 20% huile de soja (elle aussi!)
  • 31% huile d'olive (pour le crémeux)
  • vitamine E, extrait de pépin de pamplemousse, afin de mettre toutes les chances de mon coté pour la conservation

Ajouts:

  • poudre d'avoine: 20g pour 700g d'huiles (pour le crémeux et l'effet peau de velours)
  • compote (sans sucre!) de mirabelle maison: 35g, soit 5% 
  • poudre d'iris: 10g, afin de tenter de garder le parfum de la compote

 

  • soude diluée dans du jus de cuisson de mirabelles
  • oxyde noir

 

Je redoutais un geyser pour ma dilution de soude (je n'ai bien entendu pas sucré mes mirabelles pendant la cuisson, mais elles sont déjà tellement sucrées à la base...), mais non rien du tout, le jus de cuisson s'est contenté de foncer:

IMGP1742.JPG

Le noir est une couleur qui s'associe particulièrement bien au jaune doré. J'ai donc fait un simple marbrage in the pot. Le résultat est discret, raffiné, ce qui se marie bien avec notre fruit d'or... La compote mixée (avec la peau du fruit) donne la texture très légèrement exfoliante.

 

IMGP1801.JPG


La couleur jaune était vraiment superbe lorsque j'ai coupé le savon, un vrai savon doré, malheureusement, elle a passé-brunit en une journée. Au fil de la cure, elle s'est heureusement éclaircie, mai j'ai maintenant plus un savon jaune-passé que jaune doré... dommage! Il faudrait sans doute que je rajoute un colorant et un peu de dioxyde de titane pour booster la couleur.

A l'usage... comment dire? Que du bonheur, sauf qu'il n'a pas d'odeur. Une mousse d'un crémeux... hyper agréable!

 

Ma prochaine tentative sera définitivement avec de l'huile de mirabelle, j'espère arriver à en trouver, car selon ce que j'ai pu lire, elle favoriserait l’hydratation, le renouvellement cellulaire et la réduction des rides et serait très riche en acide oléique... Et son odeur amandée ainsi que sa couleur jaune d'or seraient 2 atouts indéniables pour magnifier le savon...

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 21:50

IMGP1724.JPG

 

Rafraichissante par excellence, la menthe est la star de l'été! Alors que celui-ci touche à sa fin, je vous présente mon savon aux 3 menthes...

L'huile essentielle de menthe est particulièrement gratifiante en savonnerie à froid, car elle tient très bien la soude. Dosée à 3% comme ici, le parfum est très puissant: il a parfumé l'appartement pendant plus d'un mois pendant sa cure et il a continué à embaumer sous la douche! Moi qui il ya quelques années (avant de découvrir les huiles essentielles en détail), était allergique à l'odeur et au gout de la menthe, je découvre petit à petit sa senteur puissante mais douce. Rien à voir avec les dentifrices qui arrachent la gueule, les sirops qui donnent envie de vomir ou les cosmétiques écoeurants (merci les fragrances chimiques immondes!), je me réconcilie avec la menthe la vraie, celle qui rafraichit, qui donne la pêche en plein été!

Pour ce savon, j'ai sélectionné une synergie de 3 huiles essentielles de menthe différentes: la menthe poivrée, la menthe verte qui sent la chlorophylle et la menthe douce... Pour un résultat vraiment agréable et frais!

Attention toutefois, l'huile essentielle de menthe est interdite aux femmes enceintes, allaitante ainsi qu'aux enfants, car elle contient de la carvone (cétone), neurotoxique et abortive à haute dose.


IMGP1723.JPG

 

J'ai choisi une recette très riche en huile d'olive (40%), afin d'avoir une mousse à la fois onctueuse, ultra-douce et crémeuse. Pari gagné! Cependant, j'ai trouvé mes savons un peu mous, qui fondent un peu vite. A revoir donc, sans doute en rajoutant une cire ou du beurre de cacao à petite dose.

 

Recette:

  • 40% olive
  • 30% coco
  • 10% ricin
  • 5% tournesol
  • 15% karité
  • Vitamine E
  • 3% huiles essentielles de menthes poivrée, verte et douce
  • oxyde vert, oxyde bleu et dioxyde de titane

 

IMGP1725Question forme, j'ai coulé dans un moule cylindrique de 11cm de diamètre: un manchon de tuyau PVC. Les savons sont très jolis, malheureusement, ils sont peu pratiques: trop gros pour être bien calés dans la main, et trop fins pour bien tenir debouts lors de la cure!^^ Par contre, le démoulage est très facile, même pas besoin de chemiser, ça se démoule tout seul ou presque!

 

 

IMGP1729.JPG

Et niveau marbrage, j'ai fait un marbrage "à la bouteille", comme l'a baptisé Swanee, c'est à dire comme un marbrage à la cuillère, mais avec des bouteilles à embouts trouvées chez Zinette. J'ai ensuite marbré une seconde fois avec une baguette chinoise dans toute la hauteur du moule pour faire une sorte d'escargot.

 

Au final, j'aime bien ce savon, même s'il lui manque encore quelques petites choses: un peu de dureté, sans doute un peu de poudre qui satine la peau, et une forme plus pratique! Par contre, l'odeur, la fraicheur, la douceur, la mousse crémeuse et le coté esthétique sont bien au rendez-vous!

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 17:03

Un bon moment que je ne suis pas venue vous compter recettes! Je suis très occupée par, je vous le dis en mille... l'élaboration des formules pour les produits de ma future marque!  Je ne vous en dis pas plus pour le moment^^...

 

IMGP1734.JPG

Et donc aujourd'hui, je vous présente un savon fruité d'été que j'ai nommé To be Fruit! (Toute ressemblance avec un spot publicitaire est totalement fortuite).

Je voulais un savon crémeux et sentant bon l'été. J'ai sélectionné les fragrances naturelles et sans allergènes de chez Aromat'easy: framboise noire et fraise, que j'ai mélangées. Le résultat est très sympa, et ça tient bien la soude, dosées à 5%.

Et pour un coté un peu doudoux, j'ai rajouté de la poudre de riz, pour un fini velouté. A 20g de poudre pour 700g d'huiles, je trouve que j'aurais pu en mettre bien plus, afin d'avoir un vrai effet velour. J'ai aussi ajouté du lactate de sodium à hauteur de 2%, afin d'avoir un savon bien lisse.

J'ai associé dans ma recette l'olive à 35% et le karité à 30%. Ca a un rendu vraiment bien crémeux, j'adore, malheureusement, je crois cependant que le karité à plus de 20% dessèche un peu la peau... Mais les bulles toutes crémeuses, c'est vachement agréable quand même!

Coté couleurs, j'ai utilisé mon rouge carmin (le violet le plus soutenu), de l'ultramarine violet (le violet le plus foncé, qui au début de la cure était grisâtre, mais qui s'est ensuite éclairci) et du dioxyde de titane pour blanchir le reste. Reste qui est tout de même resté crème, sans doute à cause de la couleur soutenue de l'huile d'olive utilisée (de la Puget, j'avais plus rien d'autre!)

Et le marbrage... vous aurez sans doute reconnu le fameux marbrage à la cuillère de Kafée, mais vous vous dites: mais il est quand même vachement fin! Eh oui, car je n'ai pas utilisé de cuillère, mais ces fabuleuses Bouteilles Squeeze, trouvées chez Zinette:

Bouteille 'Squeeze' 200 ml

Elles permettent de faire des marbrages bien précis, j'adore!

IMGP1737.JPG

 

Recette:

  • olive 35%
  • coco: 27%
  • karité: 30%
  • ricin: 3%
  • tournesol: 5%
  • Vitamine E
  • Lactate de sodium: 2%
  • parfum naturel et sans allergène: 5%
  • poudre de riz: 20g pour 700g d'huiles
  • rouge carmin, dioxyde de titane et ultramarine violet

 

IMGP1730

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 19:22

IMGP1522

 

Depuis un moment déjà je rêve d'un savon boisé avec des cernes de croissance (d'où le nom) comme celles que l'on trouve sur la coupe d'un arbre (non pas celles sous mes yeux). Pour cela, rien de bien compliqué: une trace fine et un funnel bien maitrisé. Mes cernes sont colorées avec de la poudre de bois de cade (genre histoire de faire d'une pierre deux coups: ça colore et ça parfume en même temps!)

Attention, ce savon s'utilise bien avec de l'eau, n'essayez pas de le faire cramer pour parfumer la baraque!

 

IMGP1520.JPG

Je suis plutôt contente du résultat visuel, même si j'aurais aimé un contraste un peu plus marqué. Les petits cubes, ça fait classe je trouve! Le savon a été coulé dans mon moule médium de chez Kafée, et j'ai coupé une fois dans la hauteur pour avoir ces petits cubes. Par contre, ce moule est un peu galère je trouve, car il n'est pas tout à fait étanche (même avec 2 couches de film plastique), et le démoulage n'est pas très aisé non plus, sans doute à cause des dimensions du moule. Bref, je crois que mon prochain achat sera plutot  tourné vers les moules Saponine. Même s'ils sont plus chers, ils semblent être de meilleure qualité (et ne nécessitent même pas de film plastique).

IMGP1521.JPG

 

Recette (batch de 1200g):

  • 20% huile de ricin
  • 5% beurre de cacao
  • 15% beurre de karité
  • 22% beurre de coco
  • 18% huile d'olive
  • 20% huile de sésame
  • Vitamine E
  • 2 cuillères à soupe d'argile blanche pour opacifier un peu la pâte
  • 2 cuillères à soupe de poudre de cade dans la moitié du batch
  • 5% d'huiles essentielles, dont majoritairement du cèdre (je me sens bête, j'ai pas noté la synergie!!!)
  • Soude et eau à recalculer

 

J'ai été assez déçue de la mousse, peu abondante. De manière générale, ce que j'en retire d'une grande quantité de ricin dans une recette, c'est que ça ne mousse pas des masses et que ça n'apporte pas vraiment d'onctuosité en plus. Dommage... mes prochaines recettes mettent l'accent sur le karité à 30% et/ou l'olive à 40%, j'ai l'impression que les savons sont beaucoup plus gratifiants: belle mousse bien crémeuse, celle que je recherche depuis mes débuts! Je vous en redis plus bientôt...  

 

IMGP1524.JPG

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 19:26

IMGP1517.JPG

Qui ne rêve pas d'un savon aussi doux qu'une plume pour la peau? Une caresse qui laisse la peau douce comme la soie?

C'est à cela que je pensais lorsque j'ai décidé de tester mon moule bebecollection, que l'on peut aussi trouver chez Dans ma Nature (c'est de là que vient le mien), et le fameux marbrage plume.

Pour rester dans la pureté, je suis allée au très simple (et toujours très classe): le noir et blanc, ça en jette toujours. Et comme je le voulais super doux, j'ai ajouté de la soie tussah, et testé le lactacte de sodium que j'ai ajouté à la trace. J'ai vu une réelle différence sur le fini du savon: grain très fin, et il a durci rapidement ce qui a facilité le démoulage qui est passé comme une lettre à la poste!

IMGP1514.JPG

Le marbrage n'est pas aussi parfait que je voulais, mais c'était le premier essai...

Au niveau de la recette, j'ai fait assez classique:

  • 15% huile de sésame
  • 7% ricin
  • 20% karité
  • 28% olive
  • 25% coco
  • 5% cacao

Ajouts:

  • 3% lactate de sodium à la trace
  • 0.04% soie tussah diluée dans la soude
  • 4g oxyde noir dans une moitié
  • 2g de dioxyde de titane dans l'autre moitié
  • HE: patchouli, amande amère, sauge sclarée, benjoin et ylang-ylang

La synergie sent diablement bon, mais comme avec mon dernier savon à l'HE d'amande amère... l'odeur disparait sous la douche! c'est ballot quand même et très frustrant... Il faudrait que j'essaie genre après 3 semaines de cure, l'odeur est beaucoup plus présente qu'après un bon mois!

 

IMGP1512.JPG

Marbrage obtenu pour les tranches du fond du moule

Sans doute aurais-je pu encore rajouter de la poudre de riz ou de la maizena pour renforcer le coté cocooning. Mais je suis très contente de la mousse qu'il produit, à la fois douce et facile à obtenir, assez abondante et crémeuse. Ce savon est parfait pour le rasoir et laisse la peau toute douce si on insiste bien (genre pour le rasage, on fait mousser jusqu'à avoir une sorte de crème mousseuse que l'on masse bien sur la peau, mais si on se contente de faire mousser et de passer rapidement sur la peau, elle n'est pas particulièrement douce ensuite). La peau ne tire pas donc c'est tout bon!

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 09:34

IMGP1501.JPG

Zébrés de violet, ils ne devaient pas mais alors pas du tout être comme ça au départ! J'étais partie pour un marbrage à la cuillère, comme ici, mais ma pâte a figé à la vitesse de l'éclair (ou tout comme), à cause de l'ajout d'extrait aromatique de framboise contenant de l'alcool et de la présence en grande quantité d'huile de ricin dans ma recette. D'ailleurs la trace est arrivée elle aussi super vite, preuve que l'extrait aromatique n'est pas le seul coupable! Ceci est donc le résultat d'un marbrage à la truelle^^. Et j'adore le rendu!

C'est ici encore un test avec le rouge de cochenille, que j'ai associé à du dioxyde de titane pour rendre la couleur plus franche. Un succès, j'adore la couleur obtenue.

 

IMGP1499.JPG

Recette:

  • 20% beurre de karité
  • 25% beurre de coco
  • 30% huile de ricin
  • 8% beurre de cacao
  • 10% huile d'olive
  • 7% huile de son de riz
  • soude + eau
  • fragrance naturelle et sans allergène fraise + extrait aromatique framboise
  • 3g d'oxyde noir dans 17,5g d'huile de son de riz
  • 3g de dioxyde de titane dans 17,5g d'huile de son de riz + 0,5 g de rouge carmin dans 10ml d'eau

 

IMGP1498.JPG

Le savon a durci vite, il a été près à démouler rapidement, malgré la concentration en ricin. Ca a été dur à le sortir de son moule Café de Savon, il s'accrochait aux parois le coquin.

Au bout d'un mois de cure, je l'ai essayé et déception totale: il ne moussait quasiment pas et était visqueux dans la main. 2 mois du cure plus tard (quand même!) il était enfin prêt à être utilisé, n'était plus visqueux, et... moussait! Une mousse peu crémeuse, avec des bulles moyennes. Je suis assez déçue du résultat, moi qui cherche la mousse la plus crémeuse possible! Je trouve que ce savon tire un peu la peau (sensible), je ne referai donc plus ce mélange. Et puis, ça peut en surprendre plus d'un, mais la mousse est grise, évidemment avec l'oxyde noir! C'est fou ce que les mains peuvent être sales avec ce savon!^^

Le parfum par contre est resté, ça sent la framboise et la fraise!

 

IMGP1497.JPG

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 14:32

IMGP1443

Après son mois de cure, voici enfin le savon Purple Kiss, fait avec le rouge carmin, que vous avez pu voir furtivement ici. Si vous n'avez pas encore répondu à l'enquête sur le rouge carmin (ou que vous vous demandez ce que ça peut bien être), je vous invite à aller jeter un coup d'oeil par là.

Je voulais faire un savon avec différentes couches bien horizontales, un peu comme une pâtisserie. J'ai donc fait 3 savons successifs, espacés de 24h chacun, de respectivement 700, 150 et 500 grammes d'huiles. Rien de plus simple!

Pour tester le rouge carmin, la première couche vieux rose est issue du mélange d'une cuillère à thé de rouge carmin diluée dans la lessive de soude. Ca a fait quelques mouchetures, ça a eu du mal à se diluer, je ne recommande pas. La couche du dessus a été faite avec la même quantité de rouge carmin, 1 cuillère à thé, diluée dans 30 ml d'eau et rajouté à la trace. Beaucoup plus efficace, car le rouge se dilue très facilement dans l'eau, sans faire de grumeaux. C'est la technique que je vous conseille sans hésitation!

      IMGP1445

Le violet foncé obtenu est très soutenu, limite trop! Je vous montrerai bientot une autre tentative avec moins de rouge carmin, et couplé à du dioxyde de titane pour rendre la couleur plus intense.

La particularité étrange que j'ai remarqué, c'est la décoloration du rouge au contact de l'air: on voit une ligne écru entre le rose et le noir, c'est la décoloration qui a eu lieu pendant les 24h que la couche du dessous a séché au contact de l'air. Idem pour la couche grise sur le dessus du savon.

 La couche noire du milieu a été teintée avec de l'oxyde noir tout simplement.

Stylo de décoration pâtisserie en siliconeJ'ai tenté un marbrage en petits coeurs sur le dessus, avec du noir et du blanc. Malheureusement, ma technique doit être perfectionnée, car la trace était trop épaisse. J'avais mis le minimum d'eau pour accélérer le durcissement à la surface, ça c'est retourné contre moi. J'ai utilisé un stylo à patisserie pour déposer les points comme ici. Et c'était tout sauf pratique ce stylo à patisserie! 

 A éviter, car on ne peut pas fermer le bout, ça dégouline partout, et c'est difficile à doser!

 

 

Recette de la 1ère couche:IMGP1441.JPG

  • 30% huile de coco
  • 7,1% huile de ricin (la fin de la bouteille!)
  • 20% beurre de karité
  • 7% beurre de cacao
  • 20% huile d'olive
  • 15,8% huile de colza raffinée

 

Recette des deux autres couches (ben oui, plus d'huile de ricin! J'ai alors testé la forte concentration de beurre de karité)

IMGP1446.JPG

  • 25% huile de coco
  • 35% beurre de karité
  • 20% huile de tournesol
  • 20% huile d'olive

La 1ère couche mousse bien mieux que les deux autres, il fallait s'y attendre, je n'aurais pas dut baisser le pourcentage d'huile de coco. Les couches du haut ont du mal à mousser, il faut frotter pas mal sous l'eau pour faire apparaitre une mousse fine et crémeuse. Je n'ai encore pas atteint ma mousse idéale! La synergie d'huiles essentielles par contre me plait bien: litsée citronnée, cannelle, pamplemousse, clou de girofle... ça sent cro bon!


IMGP1448

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article

...

Recherche

Partenariats

Cosmetons en musique

Découvrez la playlist flore avec Muse