Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 11:30

IMGP1231.JPG

 

Non satisfaite de ma copie Lushienne du Dieu des cheveux n°1, je me suis attaquée à la version 2. Le problème venait il me semblait de la non utilisation de vraie lanoline, j'y ai donc remédié.

La lanoline est un corps gras recueillie sur la laine du mouton. Alors certes c'est un produit d'origine animale, mais il n'est fait aucun mal au dit animal. Moi, ça me va. Lush en utilise souvent, surtout dans les soins pour cheveux. Si c'est bon pour la laine du mouton, ça doit être bon pour notre tignasse! J'ai eu beau chercher sur les sites de cosmeto home made, rien, à part à prix prohibitif. C'est lors d'un échange avec TheCookies que j'ai eu la chance d'en avoir. Merci mille fois! J'en ai depuis trouvé chez Gisella Manske!

 

Je n'ai pas changé grand chose de la première version, voyez plutot:

Ingrédients Lush Ingrédients Flore Version 1 Ingrédients Flore Version 2 %

infusion 4 épices

infusion de 3 épices (cannelle, muscade, gingembre) Infusion cannelle 30
Infusion cresson               
oeuf de poule joyeuse en liberté oeuf du poulailler de maman Oeuf bio 20
alcool cétéarylique alcool cétéarylique alcool cétéarylique 2
SLS SCS SCS 0.5
banane banane banane bio 10
avocat avocat avocat bio 10
vinaigre balsamique vinaigre de cidre bio vinaigre de cidre bio 10
huile olive huile olive  huile olive  10
lanoline subtitut végétal de lanoline lanoline 3.5
HE romarin HE romarin HE romarin 0.5
HE cannelle  HE cannelle  HE cannelle  0.25
lecithine de soja lecithine de soja lecithine de soja 3
parabens

Geogard

Vitamine E

Geogard

Vitamine E

0.8

0.5

Total    

≈ 100%


Pour le pazapas, j'ai changé de tactique: j'ai utilisé cette fois mon blender, histoire d'en faire une grosse quantité!


IMGP12301. faire fondre les gras : lanoline, alcool cétéarylique, lécithine de soja, huile d'olive.

2. Mettre l'infusion+SCS dans le blender, puis ajouter les gras fondus. Mixer, hop, ça fait notre émulsion. Ajouter alors la banane, l'avocat, puis l'oeuf, le vinaigre. Quand le tout est assez refroidi (moins de 40°C), ajouter les conservateurs et les huiles essentielles.


3. Couler en pots, et c'est prêt! Et voilà le travail! J'ai poussé le vice jusqu'à conditionner dans les mêmes pots que Lush hihihihhi.......

IMGP1232.JPG

Anaïs, c'est celui là que je t'ai envoyé! ;-))

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 16:00

IMGP1193.JPG

 

Me revoilà! Très peu de temps à consacrer à ce blog en ce moment, et un peu de flemme aussi... bref, me revoici pour livrer quelques recettes de produits offers depuis un petit moment. Et en premier lieu, ce shampoing solide que j'ai fait à l'occasion de l'anniversaire de ma chère NSP Tenshi. J'étais partie à la base sur la myrtille.

Voici ce qu'en dit AZ: La myrtille fruit renferme de nombreux actifs tels que la vitamine C, des sucres, des anthocyanes et des oligo-éléments. Ce superbe extrait de myrtille couleur pourpre intense, aux propriétés astringentes et tonifiantes sera parfait pour le soin des peaux fatiguées et mixtes. 

Il transmet sa belle couleur aux crèmes, laits et autres préparations cosmétiques.

 

Bon, j'espère ne pas avoir donné une couleur bleue aux cheveux de ma NSP, mais j'ai choisi la myrtille pour ses propriétés à la fois stimulantes (vitamine C), hydratantes (sucres) et astringentes, qui ne peuvent faire que des miracles sur des cheveux qui ont tendance à regraisser facilement. Bon, tout ceci reste théorique, car à aucun moment AZ ne dit que c'est bon pour les cheveux...

Comme huile, j'ai choisi le camélia, car il est réputé être très bon pour les cheveux, les japonaises en raffolent.

Et niveau actifs, j'ai ajouté des AHA, pour la brillance, de la soie pour la douceur, de l'allantoïne pour réguler le sébum et de la provitamine B5 pour la vigueur. Et pour diluer le tout, de l'hydrolat de sauge, qui est réputer régulateur.

Pour le parfum, j'ai opté pour la violette, qui finalement allait bien avec la couleur de la myrtille... il faudra que je teste leur extrait aromatique de myrtille chez AZ un de ces quatre...

Recette:

 

  • 40g cocosulfate
  • 7.5g SCI
  • 2.5g BTMS
  • 3g camélia
  • 12gouttes de AHA
  • 12 gouttes de protéines de soie hydrolysées
  • 2g myrtille en poudre (AZ)
  • 1g hydrolat de sauge
  • 12 gouttes d'extrait aromatique de violette (AZ)
  • 2g allantoïne
  • 12 gouttes provitamine B5

 

Pazapas:

J'ai fait ma méthode à froid, dont je vous ai déjà parlé dans une précédente recette. Je voulais publier ma méthode pas-à-pas, mais je n'ai pas eu le temps... patience ça arrivera!

En fait, je mets tout dans un récipient, je rajoute l'hydrolat et touille à la main gantée jusqu'à former une belle pâte qui se tient bien. Puis je moule. C'est beaucoup plus efficace et rapide que d'attendre des plombes que le cocosulphate daigne fondre! Il suffit ensuite plus que d'attendre plusieurs jours que ça sèche pour pouvoir démouler (c'est l'étape la plus délicate à vrai dire).

 

Je n'ai pas testé ce shampoing, donc je ne peux rien en dire, à part que quand je l'ai envoyé, il sentait bien bon la violette... Tenshi, tu as la parole!


Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 11:30

 

 

Je continue dans mes tests des actifs pour après shampoing. Après la silice minérale, adoptée car procurant brillance et vigueur, je teste l'huile de brocoli, réputée dompter les frisottis, qui me mènent la vie dure.

L'huile de brocoli se distingue par sa grande concentration en acide érucique (52%), acide gras mono-insaturé. Elle est présentée comme apportant brillance et douceur aux cheveux. Elle a une action "silicone like", mais sans étouffer le cheveux. Elle gaine et discipline les frisottis, lisse et adouci les cheveux et facilite le démélage.

Selon AZ, elle est à doser à hauteur de 5 à 10%, dans la phase huileuse. Je l'ai donc dosée à 5% dans mon après-shampoing, réduisant ma concentration en huile de macadamia à 15% (j'ai gardé toujours la même recette Après-shampoing Cannella, d'après une recette originale de AZ).


La recette:

Phase huileuse:

  • 15% huile de macadamia
  • 5% huile de brocoli (AZ)
  • 10% BTMS
  • 5% contionneur émulsifieur

Phase acqueuse:

  • 50.4% eau purifiée
  • 1% mousse babassu

Ajouts:

  • 2% silice minérale (MaCosmetoPerso)
  • 2% acide lactique
  • 3% soie hydrolysée
  • 0.6% geogard
  • HE ylang-ylang, romarin et lemongrass

 

 

Pazapas:

1. Faire chauffer séparément les phases huileuse et acqueuses.

2. Faire une émulsion huile dans eau (verser la phase huileuse dans la phase acqueuse en fouettant). Ca forme une émulsion très mousseuse, sympa! Battre pendant 3 minutes à chaud, puis 2 minutes en refroidissant.

3. En dessous de 40°C, mettre les ajouts en mélangeant bien.


 IMGP1167

Verdict:

J'ai tenté d'intégrer des huiles essentielles bonnes pour les cheveux, manque de pot, l'odeur qui ressort... c'est celle du brocoli!!! Oui oui, une bonne odeur de légume, trop miam , que je n'ai pas réussi à masquer par les HE. Je pense qu'il faudrait des notes de fond puissantes, genre patchouli pour arriver à masquer ça... Je tenterai une prochaine fois!

Par contre, niveau efficacité, je constate en effet que mes cheveux sont un peu plus lisses, les frisottis sont partis ou presque. Pour les cheveux très bouclés, je pense qu'un dosage à 10% s'impose.

Tout de même, je voudrais tempérer mes ardeurs: je n'ai pas remarqué de plus brillance ou douceur, l'huile de brocoli n'a pas apporté de mieux de ce coté. Et niveau réparation idem. Je suis à moitié convaincue, l'effet anti-frisottis est léger, mais je trouve cette huile chère pour ce qu'elle apporte... et puis cette odeur de légume, bof!

 

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 11:20

IMGP1193.JPG

 

Me revoilà! Très peu de temps à consacrer à ce blog en ce moment, et un peu de flemme aussi... bref, me revoici pour livrer quelques recettes de produits offers depuis un petit moment. Et en premier lieu, ce shampoing solide que j'ai fait à l'occasion de l'anniversaire de ma chère NSP Tenshi. J'étais partie à la base sur la myrtille.

Voici ce qu'en dit AZ: La myrtille fruit renferme de nombreux actifs tels que la vitamine C, des sucres, des anthocyanes et des oligo-éléments. Ce superbe extrait de myrtille couleur pourpre intense, aux propriétés astringentes et tonifiantes sera parfait pour le soin des peaux fatiguées et mixtes. 

Il transmet sa belle couleur aux crèmes, laits et autres préparations cosmétiques.

 

Bon, j'espère ne pas avoir donné une couleur bleue aux cheveux de ma NSP, mais j'ai choisi la myrtille pour ses propriétés à la fois stimulantes (vitamine C), hydratantes (sucres) et astringentes, qui ne peuvent faire que des miracles sur des cheveux qui ont tendance à regraisser facilement. Bon, tout ceci reste théorique, car à aucun moment AZ ne dit que c'est bon pour les cheveux...

Comme huile, j'ai choisi le camélia, car il est réputé être très bon pour les cheveux, les japonaises en raffolent.

Et niveau actifs, j'ai ajouté des AHA, pour la brillance, de la soie pour la douceur, de l'allantoïne pour réguler le sébum et de la provitamine B5 pour la vigueur. Et pour diluer le tout, de l'hydrolat de sauge, qui est réputer régulateur.

Pour le parfum, j'ai opté pour la violette, qui finalement allait bien avec la couleur de la myrtille... il faudra que je teste leur extrait aromatique de myrtille chez AZ un de ces quatre...

Recette:

 

  • 40g cocosulfate
  • 7.5g SCI
  • 2.5g BTMS
  • 3g camélia
  • 12gouttes de AHA
  • 12 gouttes de protéines de soie hydrolysées
  • 2g myrtille en poudre (AZ)
  • 1g hydrolat de sauge
  • 12 gouttes d'extrait aromatique de violette (AZ)
  • 2g allantoïne
  • 12 gouttes provitamine B5

 

Pazapas:

J'ai fait ma méthode à froid, dont je vous ai déjà parlé dans une précédente recette. Je voulais publier ma méthode pas-à-pas, mais je n'ai pas eu le temps... patience ça arrivera!

En fait, je mets tout dans un récipient, je rajoute l'hydrolat et touille à la main gantée jusqu'à former une belle pâte qui se tient bien. Puis je moule. C'est beaucoup plus efficace et rapide que d'attendre des plombes que le cocosulphate daigne fondre! Il suffit ensuite plus que d'attendre plusieurs jours que ça sèche pour pouvoir démouler (c'est l'étape la plus délicate à vrai dire).

 

Je n'ai pas testé ce shampoing, donc je ne peux rien en dire, à part que quand je l'ai envoyé, il sentait bien bon la violette... Tenshi, tu as la parole!


Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 11:30

IMGP1114_modifie-4.jpg

 

Toujours pour le Xmas pouffy Swap, j'avais préparé pour Téqui une huile capillaire... à l'amande bien sûr!

J'ai sélectionné les meilleures huiles pour les cheveux. Ma bien aimée huile de macadamia bien sûr en majorité: elle apporte brillance, douceur, cheveux lisses et nourris. J'ai ajouté de l'huile de noix du brésil qui est réputée réparer les pointes abîmées, et aussi de l'huile de camélia, la chouchoute des japonaises: selon AZ, elle redonne du tonus et du gonflant à la chevelure, gaine les pointes et fortifie le tout! Moi, je demande rien de plus!

Pour finir, j'ai ajouté 1% d'huile de brocoli, qui a des propriétés silicone like: démélant, lissant, conditionneur. douceur, brillance...

Au niveau de l'odeur, il fallait des huiles essentielles qui s'accommodent avec l'odeur de l'huile de macadamia. La violette avait été un flop ici, j'ai choisi une odeur chaude et épicée, avec amande, ylang, cannelle, vanille, cèdre de l'atlas et muscade.

L'huile essentielle d'ylang-ylang fait briller les cheveux, et celle de Cèdre de l'atlas est anti-pellicules, tonique pour les cheveux, et j'ai lu quelque part qu'elle renforcerait leur élasticité (mais ne le prenez pas pour argent comptant, je ne me souviens plus du tout de la source!)

 

Recette:

  • 88% huile de macadamia
  • 5% huile de noix du brésil
  • 5% huile de camélia
  • 1% huile brocoli
  • 1% huiles essentielles (amande, ylang, cannelle, vanille, cèdre de l'atlas, muscade)
  • 0.5% vitamine E

 

Ya qu'à mélanger!

Une recette hyper simple, et qui apparemment fait son petit effet! (je devrais m'en faire pour moi bientôt, pour l'instant, Téqui, tu as la parole!)

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 15:44

IMGP1079_modifie-1.jpg

 

Il est fort possible que vous trouviez cette photo un peu... étrange? Sisi, il s'agit bien de mon premier masque avant-shampoing, un Lush-like qui copie le fameux et puant H'Suan Wen Hua.

H'Suan Wen Hua, 225g

 

L'original pue, le mien sent bon (enfin selon moi, ma testeuse est moins convaincue!).

L'original est hyper efficace, rend les cheveux ultra doux et ultra brillants, le mien est efficace aussi, mais encore à perfectionner. Les cheveux sont doux et brillants, réparés, mais je trouve pas autant qu'avec l'original. Je dois cependant mentionner que ça fait une éternité que je n'ai pas appliqué l'original sur mes cheveux, ils ont peut-être un peu changé depuis!

De toute façon, j'ai ma testeuse de choc: Cyrielle qui m'avait demandé de faire cette copie en non puant, nous verrons donc ce qu'elle en pense en bas de cet article.

Ce masque contient bien de bonnes choses, tirées tout droit de ma cuisine.

Pour commencer, une purée d'avocat et de bananes, frais tous les deux! Autant vous dire combien j'étais sceptique quant à la conservation du masque dans le temps! J'avais peur qu'il ne brunisse puis pourrisse. Mais l'avocat, bourré d'huile d'avocat, est salutaire pour les cheveux secs, c'est bien connu. Quant à la banane, son mucilage est très hydratant.

Mon inquiétude fut poussée à son comble lorsque je rajoutai... de l'oeuf cru... ouais ouais ouais, de l'oeuf de poule joyeuse en liberté, du poulailler de ma môman, si c'est pas beau ça! L'oeuf est bien connu pour la beauté des cheveux, certes, mais fallait oser l'intégrer dans un masque tout prêt. Lush l'a fait, et j'ai marché sur ses traces. Et ça a marché! Non mon masque n'a jamais senti l'oeuf pourri pendant son mois de conservation au frigo.

A cela, ajoutons du vinaigre pour faire briller et refermer les écailles: moi je l'ai choisi de cidre et bio, Lush l'a préféré balsamique. Moi je dit que le balsamique, c'était la porte ouverte à la sauce de salade! 

J'ai honteusement remplacé l'infusion de cresson et de 4 épices par aucun cresson et 3 épices (cannelle, gingembre et muscade). En plus je pouvais faire germer du cresson, mais j'ai totalement zappé, vu qu'il faut le faire à l'avance.

De l'huile d'olive, aussi très réputée pour nourrir les cheveux, je n'ai pas jugé utile de faire une variante. Puis de la lanoline... Ah ouais, mais j'en ai pas moi de la lanoline, j'ai donc remplacé par le substitut de lanoline végétal de AZ. Il est possible que la différence d'efficacité que j'ai noté vienne de là... Pour finir, de la lécithine de soja que j'avais miraculeusement en stock. 

Pour les huiles essentielles, j'ai suivi Lush: du romarin, réputé pour la brillance des cheveux, de la cannelle, pour l'odeur et peut-être bien aussi pour la conservation (l'HE de cannelle est puissamment anti-fongique), avec un produit comme ça il vaut mieux mettre toutes les chances de son coté.

Coté conservateur, j'ai serré les fesses, et testé les 2 que j'ai: le geogard que j'ai dosé un peu plus que d'habitude à 0.8%, et le Naticide à 0.8% aussi. J'ai tout de même rajouté de la vitamine E, pour éviter l'oxydation. Les deux essais ont tenu sans problème, pendant 1 mois au frigo.

Et pour faire tenir la sauce, un mélange, comme Lush, d'alcool cétéarylique et de tensioactif. Alors que Lush bidouille avec son SLS tout moche, moi j'ai opté pour le SCS (sodium cocosulphate) beaucoup plus doux et moins agressif. Ca permet aussi de rincer le masque facilement.


La recette:

Ingrédients Lush Ingrédients Flore %

infusion 4 épices

infusion de 3 épices (cannelle, muscade, gingembre) 30
Infusion cresson    
oeuf de poule joyeuse en liberté oeuf du poulailler de maman 20
alcool cétéarylique alcool cétéarylique 2
SLS SCS 0.5
banane banane 10
avocat avocat 10
vinaigre balsamique vinaigre de cidre bio 10
huile olive huile olive  10
lanoline subtitut végétal de lanoline 3.5
HE romarin HE romarin 0.5
HE cannelle  HE cannelle  0.25
lecithine de soja lecithine de soja 3
parabens

Geogard

Vitamine E

0.8

0.5

   

≈ 100%


Pazapas:

1. Commencer par faire infuser les épices dans de l'eau bouillante. Ajouter le SCS, qui va fondre dedans. Ca formera notre phase aqueuse.

2. Pendant que ça infuse, passer le temps en épluchant et écrasant les banane et avocat. Je vous souhaite bien du courage, moi en plus je n'ai pas de mixer, donc ma purée comprend des grumeaux. Ce qui explique la texture granuleuse du final. Mais si vous avez un mixer, pas de problème!

 

IMGP1076.JPG

 

3. Battre un oeuf. Pour 225g de produit, un oeuf a suffit. L'idée étant de bien l'homogénéiser pour qu'il n'y ait plus de blanc gluant!

 

IMGP1077.JPG

 

4. Faire fondre l'alcool cétéarylique dans l'huile d'olive et la lécithine de soja. Ca formera notre phase huileuse.

5. Faire une émulsion huile dans eau: verser la phase huileuse dans la phase acqueuse, petit à petit en fouettant. Fouetter 5 minutes à chaud, puis retirer du feu. Ajouter le vinaigre, puis fouettant encore 5 minutes sans chauffer. Cela permet d'incorporer le vinaigre à chaud mais sans le déteriorer, je ne voulais pas le faire chauffer avec l'infusion.

6. Lorsque l'émulsion ainsi formée est en dessous de 40°C, on peut commencer à incorporer le reste: l'oeuf, qui va agir comme un coémulsifiant, mais il ne fallait pas le cuire. Puis la lanoline, les purées de banane et d'avocat. Et enfin les huiles essentielles et les conservateurs.

7. Hop, en pot!

 

Verdict:

Une émulsion plus épaisse que l'original, mais qui du coup ne coule pas entre les doigts. Un peu pâteux peut-être, cela vient sans doute du fait que j'ai laissé dedans les épices que j'avais mises à infuser. Pour éliminer le coté granuleux, je pense qu'il suffit de bien filtrer.

Ca sent la cannelle, et aussi le romarin. C'est agréable, contrairement à la version Lush qui sent la sauce de salade!

Ca s'étale bien sur les cheveux, se rince sans problème, et nourri et fait briller! Bingo! Il faudra que je refasse cette recette avec de la vraie lanoline, pour voir si il y a une différence. D'ailleurs je devrais en recevoir de mon cher The Cookies! ;-)

 

Et voici le verdict de Cyrielle, vous pouvez d'ailleurs aller voir l'article qu'elle publie à cet instant même sur son blog:

Elle a aimé:

  • La texture soufflée, à mi-chemin entre la mousse et le riz au lait: une expérience à faire absolument! 
  • Sa facilité d'application: pas de tapissage du sol au passage! En 2 minutes c'est plié et on peut retourner à son activité pendant la pause
  • Sa facilité de rinçage: 2 shampoings et c'est nickel!

Elle a pas aimé:

  • Son odeur de vinaigrette à la cannelle: on s'y habitue, mais on est surpris à chaque fois!
  • Son efficacité moyenne: les cheveux semblent en meilleure forme générale, mais ils ne sont pas extraordinairement réparés et soignés hélas.

 

Comparaison avec l'original:

Le Dieu des cheveux a beau avoir de puissants atouts (son application plus aisée et son prix de revient moins onéreux, j'ai quand même une préférence pour l'original du fait de son effet impressionnant sur mes cheveux.

Désolée pour l'odeur, mais c'est limite kif-kif entre les deux, pour moi! Visage émoticône

 

Donc nous sommes d'accord sur le point de l'efficacité moindre que l'original: je pense que ça vient du fait que j'ai remplacé la lanoline par du substitut de lanoline, je retenterai avec de la vraie!

Je tiens à remercier Cyrielle pour sa franchise!

 

 
 
 
Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 11:30

IMGP1131_modifie-1.jpg

 

Toujours pour le Xmas Pouffy Swap, je voulais pour Téqui un shampoing solide, vu qu'elle aime les shamp solides de chez Lush. Mais un spécial, aux senteurs de Nowel. Pour cela, j'ai commencé par préparer une synergie olfactive dans un petit flacon, que j'ai ajusté sur plusieurs jours.

J'ai joué du benjoin (dans un flacon d'absolue de benjoin dans lequel il ne restait plus grand chose), que j'ai associé à de l'huile essentielle d'orange sanguine (je l'adore cette huile essentielle, elle sent vraiment super bon!), sur un fond léger d'huile essentielle d'amande amère, de cannelle, de muscade, et d'oléorésine de vanille. Et pour rajouter une touche encore plus chaude et gourmande, j'ai ajouté quelques gouttes de fragrance pain d'épice qui me restait de chez Sensory Perfection. 

Pour ce qui est du shampoing solide, j'étais partie sur un shamp cheveux mixtes, mais j'avoue n'avoir pas ajouté grand chose de régulateur, à part mon macérat de calendula dans jojoba.  D'habitude, j'ajoute pas mal de poudres, genre bardane ou allantoïne pour bien dompter l'excès de sébum, mais là je n'y ai pas pensé. J'aurais dut car Téqui me dit que ses cheveux regraissent un peu vite avec ce shamp, dommage...

Sinon pour le coté hydratant, j'ai joué des actifs classiques: provitamine B5 pour gainer, protéger, réparer, des protéines de soie, pour un toucher soyeux et de la brillance, de l'acide lactique pour baisser le pH (un shamp doit avoir un pH compris entre 5 et 7, pour que les écailles du cheveu soient bien resserées) et aussi pour la brillance, de la phytokératine qui augmente le taux d’acides aminés naturels contenu dans les cheveux, leur apportant force, vigueur et les protégeant de la déshydratation. (Source: AZ). Et enfin du silicone végétal maison (mucilage de carraghénane) pour démeler et discipliner.


IMGP1119 modifié-1

 Pour la confection, j'en avais vraiment marre de mettre à fondre mon cocosulphate et autre pendant plus de 2 heures, j'ai donc tenté le mélange à froid, comme ils font chez Lush! Et ça a marché comme sur des roulettes, ça fait gagner un temps inoui! Je vous ferai un tuto bientôt, mais il suffit de faire fondre ce qu'il faut faire fondre (BTMS, cires, beurres). A coté, mélanger l'eau et les tensiactifs (SCS, SCI), de façon à former une pâte, y ajouter les éléments fondus, puis mélanger à la main (avec un gant) et ajouter les ajouts! Il suffit ensuite de mettre en moule et de laisser sécher quelques jours avant de démouler. Les motifs sont beaucoup moins précis qu'en faisant tout fondre bien sûr, mais qu'est ce que ça fait gagner comme temps! Et ça évite de chauffer les huiles.

 

Recette:

  • 40g cocosulphate
  • 7.5g SCI
  • 2.5g BTMS
  • 3g macérat calendula sur jojoba
  • 4g eau de cannelle

Ajouts:

  • 1g silicone maison
  • 2g phytokératine
  • 12 gouttes acide lactique
  • 12 gouttes protéines de soie hydrolysée
  • 12 gouttes provitamine B5
  • 12 gouttes parfum de Nowel

 

Verdict:

Une forme qui n'est pas encore bien maîtrisée, j'ai voulu démouler trop tôt lol! Sinon un petit shamp qui sent bien bon le Noël... 

IMGP1122 modifié-1

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 11:30

IMGP1129_modifie-1.jpg

 

Pour mon partenariat avec MaCosmetoPerso ce mois-ci, j'ai reçu à tester de la silice minérale. J'utilise régulièrement de la silice organique, autrement dit de la poudre de bambou, dans mes soins anti-âge, et pour le buste, et je dois dire que ça fonctionne plutôt bien. Maintenant, le tout est de savoir si la silice minérale est aussi efficace que la silice organique. Car elle n'a pas forcément biodisponible de la même manière...

Voici ce que MaCosmeto dit dessus:

INCI : Silica

La silice est un actif qui protège, raffermit et renforce la peau mais aussi les cheveux en favorisant le renouvellement cellulaire, la production de collagène et en stimulant les défenses. Elle est idéale dans le soin de la peau, notamment les produits anti-âge et les produits de soin pour les cheveux. Elle apporte également une grande douceur aux poudres cosmétiques.

Dosage : de 0,5 à 2%

 

IMGP1127.JPG

 

Je n'avais encore pas testé la silice (sous quelque forme que ce soit) dans un produit pour cheveux, donc j'ai tenté dans un après-shampoing. En effet, saviez-vous que vos cheveux aiment la silice, de même que vos ongles, et qu'on y retrouve 5% de ce minéral? Celui-ci améliore grandement leur résistance. J'ai dosé au maximum, avec 2%, que j'ai ajouté à la recette récemment publiée (Après-shampoing Cannella), que j'ai cette fois-ci parfumée à l'huile essentielle d'amande.


La recette:

Phase huileuse:

  • 20% huile de macadamia
  • 10% BTMS
  • 5% contionneur émulsifieur

Phase acqueuse:

  • 50.4% eau purifiée
  • 1% mousse babassu

Ajouts:

  • 2% silice minérale (MaCosmetoPerso)
  • 2% acide lactique
  • 3% soie hydrolysée
  • 0.6% geogard
  • 1% HE ylang-ylang
  • HE amande amère (AZ)
  • oléorésine de vanille

 

 

Pazapas:

1. Faire chauffer séparément les phases huileuse et acqueuses.

2. Faire une émulsion huile dans eau (verser la phase huileuse dans la phase acqueuse en fouettant). Ca forme une émulsion très mousseuse, sympa! Battre pendant 3 minutes à chaud, puis 2 minutes en refroidissant.

3. En dessous de 40°C, mettre les ajouts en mélangeant bien.


IMGP1128_modifie-1.jpg


Verdict:

L'émulsion est un peu plus épaisse que pour mon après-shampoing Cannella, épaississement que l'on doit donc a notre silice minérale. Celle-ci a été facilement incorporée, en faisant quelques grumeaux en premier lieu, qui ont disparu à la force de mon poignet ensuite. La crème "crissait" sous le fouet, un peu comme du sable hyper fin. La silice!  Mais au final, ça ne se "sent pas" dans l'émulsion, elle est aussi onctueuse et agréable à appliquer que la version précédente. Une poudre facile d'utilisation donc.

Niveau efficacité, j'avoue que je manque encore de recul. Pas d'effet négatif, ça n'a pas réglé le problème des petits cheveux qui frisottent (voir ma recette de l'après-shamp Cannella), mais je ne m'attendais à rien de ce coté. Bien difficile de juger de l'effet augmentation de la résistance, surtout en moins d'un mois! Je pense qu'il faut voir ça sur la longueur, je vous tiens au courant donc!

Ajout du 8/12: Depuis que j'utilise cet après-shampoing, j'ai maintenant des effets positifs, au niveau de mes pointes: mes longueurs sont plus brillantes, moins molles, et semblent moins abîmées. Donc la silice aurait bien un effet bénéfique, bingo! Je valide!

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 11:30

 

 

 

IMGP1107_modifie-5.jpg

 

Ayant fini mon stock (que j'ai cru un moment inépuisable!) d'après-shampoing Lush, je me suis lancée dans l'aventure de l'après-shampoing fait de mes petites mimines. Pour commencer simple, et pour avoir une base sur laquelle baser mes réflexion, j'ai repris une recette AZ: le soin après-shampoing pour cheveux de princesse, en gardant les quantités, mais en adaptant à ma sauce perso.

Comme huile, j'ai sélectionné l'huile de macadamia, qui fait des merveilles en bain d'huile, fait briller et répare.

J'ai gardé le trio d'émulsifiants: BTMS, conditionneur emulsifieur et mousse de babassu. J'ai d'ailleurs prévu toute une batterie de tests pour voir quels sont les émulsifiants les plus adaptés à mes cheveux, ça va venir petit à petit!

Comme actifs, de l'acide lactique pour baisser le pH autour de 5.5, de la soie hydrolysée pour la douceur, de l'huile essentielle d'ylang-ylang pour la brillance. J'ai rajouté des huiles essentielles épicées pour l'odeur, que je voulais très chaude: girofle, muscade, cannelle et vanille.

 

La recette:

Phase huileuse:

  • 20% huile de macadamia
  • 10% BTMS
  • 5% contionneur émulsifieur

Phase acqueuse:

  • 52.4% eau purifiée
  • 1% mousse babassu

Ajouts:

  • 2% acide lactique
  • 3% soie hydrolysée
  • 0.6% geogard
  • 1% HE ylang-ylang
  • HE cannelle, girofle, muscade
  • oléorésine de vanille

 

Pazapas:

1. Faire chauffer séparément les phases huileuse et acqueuses.

2. Faire une émulsion huile dans eau (verser la phase huileuse dans la phase acqueuse en fouettant). Ca forme une émulsion très mousseuse, sympa! Battre pendant 3 minutes à chaud, puis 2 minutes en refroidissant.

3. En dessous de 40°C, mettre les ajouts en mélangeant bien.

4. Mettre en pot!

 

IMGP1106_modifie-5.jpg

 

Verdict:

J'adore vraiment cette texture: c'est mousseux (et c'est resté mousseux pendant toute sa durée de vie), c'est très crémeux quand on applique sur les cheveux, ça s'étale très facilement et se rince tout pareil.

Par contre, je ne suis pas convaincue par son efficacité: il n'est pas assez lissant, j'ai des petits cheveux qui frisottent et j'aime pas ça! A déconseiller aux cheveux frisés, c'est certain. Pour la brillance et la douceur, ok. Pour la réparation, mes cheveux ne sont pas plus secs, réparés, bon c'est beaucoup dire, mais cet après shampoing ne leur a fait aucun mal, c'est certain.

Pour l'odeur, peut mieux faire aussi lol!

Un premier essai assez concluant, mais la formule est à revoir sans aucun doute! J'essaierai avec d'autres émulsifiants, pour voir si ça a un impact sur les frisottis (je pense notamment à la cire n°3, à l'olivem), et avec d'autres actifs, pour lisser les cheveux. A bientôt donc! ;-)

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 11:30

IMGP0938

 

Encore et toujours pour le Hot Summer Pouffy Swap, Angélique a reçu mon bain d'huile pour cheveux, version estivale hot. J'ai repris la même base que celle que j'avais envoyé à Po pour le swap des sorcières. Je l'avais nommé Bain d'huile divin pour cheveux de fée, et il était au jasmin, rose, ylang et lemongrass.

 

Ici j'ai opté pour les épices, avec de l'eau de cannelle, de mon macérat huileux de vanille-cannelle maison, ainsi que pour une synergie d'huiles essentielles: ylang-ylang (fait briller les cheveux, mais aussi aphrodisiaque...), muscade et clou de girofle, et de l'absolue de frangipanier pour la touche exotique. Une odeur chaude comme la braise...

 

Je n'ai pas non plus lésiné sur les actifs bienfaiteurs. Les cheveux seront nourris grâce à l'huile de coco, indiquée pour les cheveux secs, leur redonnant brillance et vitalité, ainsi que grâce à mon macérat, fait sur de l'huile de sésame. L'huile de sésame est une bonne alliée pour les cheveux mixtes, car elle régule le gras tout en hydratant les cheveux, les rendant doux et brillants sans les alourdir. De son coté, l'Aloe vera jouera son rôle hydratant et réparateur.

 

La batterie d'actifs ne s'arrête pas là, j'ai sorti l'artillerie lourde pour rendre les cheveux de notre Angy doux comme la soie avec de la soie hydrolysée, bien réparés aux pointes grâce à la phytokératine. La phytokératine, c'est en fait des protéines de blé, composées d’acides aminés de kératine semblables à ceux contenus dans les cheveux et ongles. Ainsi, cet actif augmente le taux d’acides aminés naturels contenu dans les cheveux, leur apportant force, vigueur et les protégeant de la déshydratation (source: AZ). Pour compléter le tableau, de la provitamine B5 (ou panthénol), qui protége, répare et gaine le cheveu, le rendant brillant, fort et facile à coiffer. La touche finale avec un peu d'acide lactique. Il est en effet important que les produits pour cheveux soient un peu acides, pour que les écailles du cheveu soient bien refermées, de sorte que les cheveux reflètent la lumière et soient ainsi bien brillants.


Je vous livre la recette: 

 

  • 20 % de gel d'aloe vera
  • 30% d'eau de cannelle
  • 20% d'huile de coco
  • 20% de macérat de vanille-cannelle dans sésame maison
  • 1% HE Ylang ylang
  • 0.5% d'absolue de frangipanier
  • 1% de soie hydrolysée
  • 5% de phytokératine
  • 0.5% de mica noisette
  • 1% d'acide lactique
  • 1% de provitamine B5
  • 0.6% Geogard
  • 1 goutte d'HE de muscade
  • 2 gouttes d'HE de clou de girofle (pour 50g de produit)

J'ai rajouté les huiles essentielles de muscade et de clou de girofle à la fin et en très petite quantité car elles sont très odorantes, et je n'avais pas envie qu'elles prennent le dessus!

 

Pazapas:

Rien de plus simple, il suffit de tout mélanger! On obtient un gel huileux, légèrement déphasé.


IMGP0940

 

Verdict:

J'aime bien l'odeur, très paradisiaque, avec une touche épicée... Après pour l'efficacité, je n'ai toujours pas testé ma recette, ce qui ne saurait tarder! Je mets encore une fois Angy au boulot et la laisse nous dire ce qu'elle en pense! En espérant que tes cheveux sont plus Pouffy que jamais...

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes cheveux
commenter cet article

...

Recherche

Partenariats

Cosmetons en musique

Découvrez la playlist flore avec Muse