Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 21:50

IMGP1724.JPG

 

Rafraichissante par excellence, la menthe est la star de l'été! Alors que celui-ci touche à sa fin, je vous présente mon savon aux 3 menthes...

L'huile essentielle de menthe est particulièrement gratifiante en savonnerie à froid, car elle tient très bien la soude. Dosée à 3% comme ici, le parfum est très puissant: il a parfumé l'appartement pendant plus d'un mois pendant sa cure et il a continué à embaumer sous la douche! Moi qui il ya quelques années (avant de découvrir les huiles essentielles en détail), était allergique à l'odeur et au gout de la menthe, je découvre petit à petit sa senteur puissante mais douce. Rien à voir avec les dentifrices qui arrachent la gueule, les sirops qui donnent envie de vomir ou les cosmétiques écoeurants (merci les fragrances chimiques immondes!), je me réconcilie avec la menthe la vraie, celle qui rafraichit, qui donne la pêche en plein été!

Pour ce savon, j'ai sélectionné une synergie de 3 huiles essentielles de menthe différentes: la menthe poivrée, la menthe verte qui sent la chlorophylle et la menthe douce... Pour un résultat vraiment agréable et frais!

Attention toutefois, l'huile essentielle de menthe est interdite aux femmes enceintes, allaitante ainsi qu'aux enfants, car elle contient de la carvone (cétone), neurotoxique et abortive à haute dose.


IMGP1723.JPG

 

J'ai choisi une recette très riche en huile d'olive (40%), afin d'avoir une mousse à la fois onctueuse, ultra-douce et crémeuse. Pari gagné! Cependant, j'ai trouvé mes savons un peu mous, qui fondent un peu vite. A revoir donc, sans doute en rajoutant une cire ou du beurre de cacao à petite dose.

 

Recette:

  • 40% olive
  • 30% coco
  • 10% ricin
  • 5% tournesol
  • 15% karité
  • Vitamine E
  • 3% huiles essentielles de menthes poivrée, verte et douce
  • oxyde vert, oxyde bleu et dioxyde de titane

 

IMGP1725Question forme, j'ai coulé dans un moule cylindrique de 11cm de diamètre: un manchon de tuyau PVC. Les savons sont très jolis, malheureusement, ils sont peu pratiques: trop gros pour être bien calés dans la main, et trop fins pour bien tenir debouts lors de la cure!^^ Par contre, le démoulage est très facile, même pas besoin de chemiser, ça se démoule tout seul ou presque!

 

 

IMGP1729.JPG

Et niveau marbrage, j'ai fait un marbrage "à la bouteille", comme l'a baptisé Swanee, c'est à dire comme un marbrage à la cuillère, mais avec des bouteilles à embouts trouvées chez Zinette. J'ai ensuite marbré une seconde fois avec une baguette chinoise dans toute la hauteur du moule pour faire une sorte d'escargot.

 

Au final, j'aime bien ce savon, même s'il lui manque encore quelques petites choses: un peu de dureté, sans doute un peu de poudre qui satine la peau, et une forme plus pratique! Par contre, l'odeur, la fraicheur, la douceur, la mousse crémeuse et le coté esthétique sont bien au rendez-vous!

Repost 0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 11:30

Il y a un moment déjà, une de mes tantes m'a demandé une crème pour son visage. Etat des lieux: peau mature, sèche, plutôt déshydratée avec des rougeurs. Et à la demande express de la destinataire, il fallait un "super anti-rides", mais que ça soit le moins "gras" possible. Hop, je m'attèle à mes grimoires!


IMGP1743.JPG

 

J'ai commencé par un système émulsifiant léger mais hydratant: olivem, glycerol monostearate et alcool cetearylique. J'adore le rendu avec une concentration de gras inférieure à 20%, c'est velouté et protecteur à la fois. Et de la lecithine dégraissée dans la phase acqueuse pour booster l'hydratation. Et pour réduire la sensation de gras, 1% de Lauroyl lysine (Touche Douceur chez AZ), qui apporte un fantastique toucher doux.

Pour les huiles, j'ai misé sur le son de riz et la calophylle pour les problèmes de rougeurs, le macérat de figuier de barbarie contre les rides et pour son pouvoir anti-oxydant et l'avocat pour son coté nourrissant mais pénétrant. Une portion de coco silicone (Coco-caprylate) afin d'éviter les traces blanches, un chouilla de vitamine E comme anti-oxydant et on est bon!

Du coté de la phase acqueuse, j'ai fait la part belle à l'hydrolat de camomille, star apaisante par excellence. J'ai ajouté de l'allantoïne, à la fois réparatrice et apaisante. J'ai tenté le lactate de sodium à la place de la glycérine. Il est en effet encore plus hydratant, sans avoir le coté collant de la glycérine. Tout bénéf!

Je me suis bien lâchée au niveau des actifs:

  • Hydratation avec l'acide hyaluronique, le sodium PCA, l'inuline et 0,5% d'AHA
  • Anti-rides avec de l'extrait concentré d'aloe vera et le complexe protéique d'argan (les deux chez Heliocosm), qui a la propriété de réduire les rides (tenseur immédiat et effet sur le long terme)
  • Anti-oxydant avec de la co-enzyme Q10, celle de la pub! (qui est aussi anti-rides au passage)

Et pour finir, une synergie d'huile essentielle de bois de rose (excellent anti-âge) et d'oléorésine de vanille (hydratante et anti-oxydante).

 

Recette:

Phase grasse:

  • 3% olivem
  • 3% glycerol monostearate
  • 1% alcool cetearylique
  • 1% huile de calophylle
  • 5% coco silicone (AZ)
  • 5% huile de son de riz
  • 5% macérat huileux de figuier de barbarie (sur tournesol) (AZ)
  • 3% huile d'avocat
  • 0,5% vitamine E

Phase acqueuse:

  • 60,2% hydrolat de camomille
  • 1% lécithine déshuilée
  • 0,2% xanthane
  • 1% Touche douceur (AZ)
  • 0,02% allantoïne 
  • 1% lactate de sodium (Zinette)

 

Ajouts:

  • 5% extrait concentré d'aloe vera (Heliocosm)
  • 0,2% acide hyaluronique
  • 1% sodium PCA
  • 0,6% Complexe protéique d'argan (Heliocosm)
  • 1% co-enzyme Q10
  • 0,5% AHA
  • 1% inuline
  • 0,6% geogard
  • Le tout dilué avec un peu d'eau de rose et ajouté en dessous de 40°C
  • Huile essentielle de bois de rose et oléorésine de vanille

 

Une crème qui a plut à la destinataire, puisqu'elle m'en a redemandé! Et je crois avoir remarqué une certaine amélioration de la qualité de sa peau...^^

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes visage
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 17:09

Voici une des "nouveautés" Aroma Zone que la boutique m'a proposé de tester. Je mets nouveauté entre guillemets car ça fait déjà un moment qu'il est en vente. Je n'avais pas encore eu l'occasion de tenter le coup!

IMGP1739.JPG

 

Voici ce qu'en dit AZ:

Véritable "huile en poudre", cet actif très innovant se disperse dans l'eau pour créer un lait d'amande doux et nourrissant pour la peau et les cheveux. C'est une merveille pour réaliser très simplement des lotions ou gels enrichis, des sprays capillaires réparateurs... Il laisse la peau et les cheveux très doux et en améliore l'hydratation. Incorporé dans le bain, cet actif adoucit la peau et réduit le desséchement lié à l'eau calcaire et aux produits moussants, notamment sur les peaux sensibles.

 

Il contient:

 

  • Acide gras essentiel poly-insaturé (AGPI ou AGE) ou vitamine F : acide linoléique (oméga 6) : nourrit et adoucit la peau et les cheveux.
  • Acides gras mono-insaturés (AGMI) : acide oléique (oméga 9) : nourrit et adoucit la peau et les cheveux.
  • Vitamine E (tocophérols) : antioxydante, prévient le vieillissement cutané.
  • Vitamine A : antioxydante et régénérante, anti-rides.
  • Phytostérols (dont bêta-sitosterol, campesterol, stigmasterol) : améliorent la fonction barrière de la peau et la microcirculation, freinent le vieillissement cutané, apaisent irritations et inflammations cutanées, et protègent contre l’action des UV.

 

Soluble dans l'eau, insoluble dans l'huile.

Dosage: 1 à 20%

 

Sa richesse en vitamine A et en phytostérols me fait dire que cet actif doit être bon pour les peaux acnéiques et sensibles (donc la mienne, chouette).

Dans les prochaines semaines, je vous présenterai des recettes incluant ce lait d'amande. J'ai notamment très envie de le tester dans:

  • Un savon apaisant pour le visage
  • Un savon pour le corps, en comparant avec la même recette sans lait d'amande, pour voir si ça a une influence sur la mousse, la douceur, l'hydratation: Savon Sound Track
  • Une lotion pour le visage
  • Un masque pour les cheveux
  • Une crème pour le visage 
  • Un baume exfoliant, où le lait en poudre serait en suspension et se transformerait en lait au contact de l'eau: Baume gommant et masque 2 en 1

IMGP1740

Zoom sur la texture qui devrait faire un excellent exfoliant doux sur support huileux...

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Flash info produits
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 17:03

Un bon moment que je ne suis pas venue vous compter recettes! Je suis très occupée par, je vous le dis en mille... l'élaboration des formules pour les produits de ma future marque!  Je ne vous en dis pas plus pour le moment^^...

 

IMGP1734.JPG

Et donc aujourd'hui, je vous présente un savon fruité d'été que j'ai nommé To be Fruit! (Toute ressemblance avec un spot publicitaire est totalement fortuite).

Je voulais un savon crémeux et sentant bon l'été. J'ai sélectionné les fragrances naturelles et sans allergènes de chez Aromat'easy: framboise noire et fraise, que j'ai mélangées. Le résultat est très sympa, et ça tient bien la soude, dosées à 5%.

Et pour un coté un peu doudoux, j'ai rajouté de la poudre de riz, pour un fini velouté. A 20g de poudre pour 700g d'huiles, je trouve que j'aurais pu en mettre bien plus, afin d'avoir un vrai effet velour. J'ai aussi ajouté du lactate de sodium à hauteur de 2%, afin d'avoir un savon bien lisse.

J'ai associé dans ma recette l'olive à 35% et le karité à 30%. Ca a un rendu vraiment bien crémeux, j'adore, malheureusement, je crois cependant que le karité à plus de 20% dessèche un peu la peau... Mais les bulles toutes crémeuses, c'est vachement agréable quand même!

Coté couleurs, j'ai utilisé mon rouge carmin (le violet le plus soutenu), de l'ultramarine violet (le violet le plus foncé, qui au début de la cure était grisâtre, mais qui s'est ensuite éclairci) et du dioxyde de titane pour blanchir le reste. Reste qui est tout de même resté crème, sans doute à cause de la couleur soutenue de l'huile d'olive utilisée (de la Puget, j'avais plus rien d'autre!)

Et le marbrage... vous aurez sans doute reconnu le fameux marbrage à la cuillère de Kafée, mais vous vous dites: mais il est quand même vachement fin! Eh oui, car je n'ai pas utilisé de cuillère, mais ces fabuleuses Bouteilles Squeeze, trouvées chez Zinette:

Bouteille 'Squeeze' 200 ml

Elles permettent de faire des marbrages bien précis, j'adore!

IMGP1737.JPG

 

Recette:

  • olive 35%
  • coco: 27%
  • karité: 30%
  • ricin: 3%
  • tournesol: 5%
  • Vitamine E
  • Lactate de sodium: 2%
  • parfum naturel et sans allergène: 5%
  • poudre de riz: 20g pour 700g d'huiles
  • rouge carmin, dioxyde de titane et ultramarine violet

 

IMGP1730

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 19:22

IMGP1522

 

Depuis un moment déjà je rêve d'un savon boisé avec des cernes de croissance (d'où le nom) comme celles que l'on trouve sur la coupe d'un arbre (non pas celles sous mes yeux). Pour cela, rien de bien compliqué: une trace fine et un funnel bien maitrisé. Mes cernes sont colorées avec de la poudre de bois de cade (genre histoire de faire d'une pierre deux coups: ça colore et ça parfume en même temps!)

Attention, ce savon s'utilise bien avec de l'eau, n'essayez pas de le faire cramer pour parfumer la baraque!

 

IMGP1520.JPG

Je suis plutôt contente du résultat visuel, même si j'aurais aimé un contraste un peu plus marqué. Les petits cubes, ça fait classe je trouve! Le savon a été coulé dans mon moule médium de chez Kafée, et j'ai coupé une fois dans la hauteur pour avoir ces petits cubes. Par contre, ce moule est un peu galère je trouve, car il n'est pas tout à fait étanche (même avec 2 couches de film plastique), et le démoulage n'est pas très aisé non plus, sans doute à cause des dimensions du moule. Bref, je crois que mon prochain achat sera plutot  tourné vers les moules Saponine. Même s'ils sont plus chers, ils semblent être de meilleure qualité (et ne nécessitent même pas de film plastique).

IMGP1521.JPG

 

Recette (batch de 1200g):

  • 20% huile de ricin
  • 5% beurre de cacao
  • 15% beurre de karité
  • 22% beurre de coco
  • 18% huile d'olive
  • 20% huile de sésame
  • Vitamine E
  • 2 cuillères à soupe d'argile blanche pour opacifier un peu la pâte
  • 2 cuillères à soupe de poudre de cade dans la moitié du batch
  • 5% d'huiles essentielles, dont majoritairement du cèdre (je me sens bête, j'ai pas noté la synergie!!!)
  • Soude et eau à recalculer

 

J'ai été assez déçue de la mousse, peu abondante. De manière générale, ce que j'en retire d'une grande quantité de ricin dans une recette, c'est que ça ne mousse pas des masses et que ça n'apporte pas vraiment d'onctuosité en plus. Dommage... mes prochaines recettes mettent l'accent sur le karité à 30% et/ou l'olive à 40%, j'ai l'impression que les savons sont beaucoup plus gratifiants: belle mousse bien crémeuse, celle que je recherche depuis mes débuts! Je vous en redis plus bientôt...  

 

IMGP1524.JPG

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 19:01

grande fee

 

J'ai été contactée il y a peu par Aroma-Zone, qui se trouve être mon principal fournisseur de matières premières. Je vous annonce donc avec joie que je suis à dater de ce jour une Fée AZ, et que je testerai régulièrement certaines de leurs nouveautés! Je pourrai ainsi vous dire ce que j'en pense en direct live, et ainsi mieux vous aiguiller dans vos choix^^!

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Blabla
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 19:26

IMGP1517.JPG

Qui ne rêve pas d'un savon aussi doux qu'une plume pour la peau? Une caresse qui laisse la peau douce comme la soie?

C'est à cela que je pensais lorsque j'ai décidé de tester mon moule bebecollection, que l'on peut aussi trouver chez Dans ma Nature (c'est de là que vient le mien), et le fameux marbrage plume.

Pour rester dans la pureté, je suis allée au très simple (et toujours très classe): le noir et blanc, ça en jette toujours. Et comme je le voulais super doux, j'ai ajouté de la soie tussah, et testé le lactacte de sodium que j'ai ajouté à la trace. J'ai vu une réelle différence sur le fini du savon: grain très fin, et il a durci rapidement ce qui a facilité le démoulage qui est passé comme une lettre à la poste!

IMGP1514.JPG

Le marbrage n'est pas aussi parfait que je voulais, mais c'était le premier essai...

Au niveau de la recette, j'ai fait assez classique:

  • 15% huile de sésame
  • 7% ricin
  • 20% karité
  • 28% olive
  • 25% coco
  • 5% cacao

Ajouts:

  • 3% lactate de sodium à la trace
  • 0.04% soie tussah diluée dans la soude
  • 4g oxyde noir dans une moitié
  • 2g de dioxyde de titane dans l'autre moitié
  • HE: patchouli, amande amère, sauge sclarée, benjoin et ylang-ylang

La synergie sent diablement bon, mais comme avec mon dernier savon à l'HE d'amande amère... l'odeur disparait sous la douche! c'est ballot quand même et très frustrant... Il faudrait que j'essaie genre après 3 semaines de cure, l'odeur est beaucoup plus présente qu'après un bon mois!

 

IMGP1512.JPG

Marbrage obtenu pour les tranches du fond du moule

Sans doute aurais-je pu encore rajouter de la poudre de riz ou de la maizena pour renforcer le coté cocooning. Mais je suis très contente de la mousse qu'il produit, à la fois douce et facile à obtenir, assez abondante et crémeuse. Ce savon est parfait pour le rasoir et laisse la peau toute douce si on insiste bien (genre pour le rasage, on fait mousser jusqu'à avoir une sorte de crème mousseuse que l'on masse bien sur la peau, mais si on se contente de faire mousser et de passer rapidement sur la peau, elle n'est pas particulièrement douce ensuite). La peau ne tire pas donc c'est tout bon!

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 09:34

IMGP1501.JPG

Zébrés de violet, ils ne devaient pas mais alors pas du tout être comme ça au départ! J'étais partie pour un marbrage à la cuillère, comme ici, mais ma pâte a figé à la vitesse de l'éclair (ou tout comme), à cause de l'ajout d'extrait aromatique de framboise contenant de l'alcool et de la présence en grande quantité d'huile de ricin dans ma recette. D'ailleurs la trace est arrivée elle aussi super vite, preuve que l'extrait aromatique n'est pas le seul coupable! Ceci est donc le résultat d'un marbrage à la truelle^^. Et j'adore le rendu!

C'est ici encore un test avec le rouge de cochenille, que j'ai associé à du dioxyde de titane pour rendre la couleur plus franche. Un succès, j'adore la couleur obtenue.

 

IMGP1499.JPG

Recette:

  • 20% beurre de karité
  • 25% beurre de coco
  • 30% huile de ricin
  • 8% beurre de cacao
  • 10% huile d'olive
  • 7% huile de son de riz
  • soude + eau
  • fragrance naturelle et sans allergène fraise + extrait aromatique framboise
  • 3g d'oxyde noir dans 17,5g d'huile de son de riz
  • 3g de dioxyde de titane dans 17,5g d'huile de son de riz + 0,5 g de rouge carmin dans 10ml d'eau

 

IMGP1498.JPG

Le savon a durci vite, il a été près à démouler rapidement, malgré la concentration en ricin. Ca a été dur à le sortir de son moule Café de Savon, il s'accrochait aux parois le coquin.

Au bout d'un mois de cure, je l'ai essayé et déception totale: il ne moussait quasiment pas et était visqueux dans la main. 2 mois du cure plus tard (quand même!) il était enfin prêt à être utilisé, n'était plus visqueux, et... moussait! Une mousse peu crémeuse, avec des bulles moyennes. Je suis assez déçue du résultat, moi qui cherche la mousse la plus crémeuse possible! Je trouve que ce savon tire un peu la peau (sensible), je ne referai donc plus ce mélange. Et puis, ça peut en surprendre plus d'un, mais la mousse est grise, évidemment avec l'oxyde noir! C'est fou ce que les mains peuvent être sales avec ce savon!^^

Le parfum par contre est resté, ça sent la framboise et la fraise!

 

IMGP1497.JPG

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 06:35

Vous avez été 40 à répondre à mon sondage en ligne sur le rouge carmin. Si vous ne l'avez pas encore rempli, je vous invite à le faire ici, je mettrai à jour les résultats.

 

Une histoire de colorants

Vous êtes 53% à préférer ce colorant naturel à un autre synthétique, 10% à préférer un colorant synthétique qui ne fait pas de mal à des animaux. 40% d'entre vous préfèrent tout de même un savon avec d'autres colorants naturels, non issus d'animaux, et 13% préfèrent tout simplement un savon sans colorant.

IMGP1501

Une histoire de gouts

40% d'entre vous pensent que c'est une façon naturelle d'avoir un joli rose dans ses savons et 60% se laveraient sans problème avec un savon en contenant. 35% sont même indifférents face à ce colorant.

Par contre, 10% trouvent que c'est dégoutant et 8% refusent de se laver avec un savon contenant du rouge carmin. 5% refusent d'acheter un produit contenant du rouge carmin.

IMGP1439

Les gouts et les couleurs

Vous êtes 3% à vous moquer totalement du mode d'obtention de ce colorant, du temps que c'est joli, et 3% aussi à ne pas vouloir savoir qu'un produit en contient.

Vous êtes tout de même 70% à vouloir savoir ce qu'un produit contient réellement, et pouvoir ainsi choisir en conséquence.


Pour ma part, j'avoue que je me situe dans la majorité... Merci pour votre participation!



Repost 0
Published by AquaLibra - dans Blabla
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 22:26


IMGP1507.JPG

Non, ça n'est ni un spagetti ni un quelconque ver...

J'adore les crèmes lavantes pour le visage. Elles sont à des lieues des gel nettoyants qui arrivent toujours à dessécher, elle nettoient parfaitement, laissent le teint frais et la peau toute douce et qui ne tiraille pas. En plus, la peau apprécie vraiment ce traitement de faveur, j'avais remarqué une régression des points noirs avec ma dernière crème lavante ici. Parfait pour les peaux sensibles qui aiment se nettoyer à l'eau.

J'ai misé avant tout sur l'hydratation et la douceur, avec un système émulsifiant comprenant 5% de lécithine de soja, très hydratante, associée à l'olivem et au végémuls de chez Héliocosm (cetearyl glucoside + cetearyl alcohol). Le tout soutenu par 5% de glycérine, hydratante. De quoi ne pas déssécher pour un sous et laisser une petite protection sur la peau.

Cette crème est ciblée pour les peaux mixtes à grasses, avec l'emploi de l'huile de jojoba, à la fois nourrissante et équilibrante, le rhassoul qui nettoie sans agresser et de l'eau de citron, astringente et purifiante. J'aime beaucoup l'eau de citron, car elle éclairci et illumine les peaux brouillées. A utiliser à petite dose, car pure elle est un peu trop desséchante. J'en ai donc mis seulement 10% ici.

Pour le glissant, 5% de propanediol dicaprylate, je dois avouer que la crème s'étale, glisse parfaitement sur la peau. Après, je ne sais trop ce que ça aurait donné sans, il faudrait vraiment que j'essaie pour voir la différence!

Pour que la crème se rince facilement et nettoie (on est là pour ça quand même!), 30%  de tensioactifs, intégré à même l'émulsion: ici, la base moussante douceur de chez AZ, qui est déjà un mélange de tensioactifs, avec de la mousse de babassu pour le toucher doux qu'elle donne.

J'ai mis le paquet sur les actifs purifiants, assainissants et régulateurs, avec du bacti-pur (anti-bactérien), de l'algo-zinc (régulateur et purifiant) et enfin de l'extrait de jujube (équilibrant). L'extrait de jujube est particulièrement adapté aux peaux mixtes, car il calme les excès de sébum et en même temps adouci les peaux sèches.

Une fois n'est pas coutume, j'ai travaillé le parfum autour de l'huile essentielle de bois de rose, que je trouve particulièrement apaisante olfactivement parlant. Je l'ai mariée au musc végétal et à la vanille en note de fond et à une pointe d'amande en note de tête. Le rendu est très relaxant, chaud, bien agréable je trouve! Pour ne rien gâcher, l'huile essentielle de bois de rose est un bon anti-âge en même temps qu'elle est cicatrisante. Parfait pour ma peau qui s'approche de la trentaine (déjà?), mais toujours sujette aux boutons (groupf). L'huile essentielle d'amande amère elle est éclaircissante, et la vanille est pleine d'anti-oxidants tout en étant purifiante. Que du bonheur.

 

Recette:

Phase grasse:

  • 3,5% olivem
  • 5% vegemuls (Heliocosm)
  • 10% huile de jojoba
  • 5% propanediol dicaprylate (Heliocosm)
  • 0,5% vitamine E

Phase aqueuse:

  • 5% lécithine de soja en granules
  • 15,8% eau pure
  • 5% glycérine
  • 5% rhassoul
  • 5% mousse de babassu
  • 20% base moussante douceur
  • 0,2% xanthane
  • 10% eau de citron

Ajouts:

  • 2% bacti-pur
  • 2% algozinc
  • 5% extrait de jujube
  • 0,6% cosgard
  • 0,5% parfum (HE de bois de rose, HE d'amande amère, oléorésine de vanille, parfum naturel musc végétal (Aromat'Easy))

 

L'émulsion a pris facilement, sans chichi, et elle est restée impecable! Avec 13,5% d'émulsifiants et co-émulsifiants, yavait plutot intérêt. La crème obtenue est ferme, mais reste une crème que l'on peut facilement faire couler pour un petit orifice. Tout le secret étant d'incorporer les tensioactifs directement dans la phase aqueuse et non après l'émulsification. La dernière fois, c'est ce que j'avais fait, et ça avait fini par déphaser.

 

IMGP1508.JPG

La structure "en spagetti" (et non en ver intestinal), sortant de son tube à bout étroit, confirme bien la tenue impeccable de l'émulsion!

L'emploi de cette crème est très agréable, même si ça ne mousse pas. La crème se dissout au contact de l'eau, mais sans mousser. Pas grave, personnellement, ça ne me manque pas du tout! Le rhassoul laisse des petits grains dans l'émulsion (que l'on peut voir sur la photo), ça donne un très très léger gommage, sans aucune aggressivité, et plutot agréable. 

Le parfum est bien agréable, le bois de rose adoucit par le musc et la vanille, que du bonheur!

Et sur la peau? Impeccable pour ma part, Marion pourra peut être nous en dire plus...

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes visage
commenter cet article

...

Recherche

Partenariats

Cosmetons en musique

Découvrez la playlist flore avec Muse