Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 11:30

Après le désastre de ma 1ère fois, après le mitigé de la seconde, je suis passée à la vitesse supérieure, avec mon troisième.

 

IMGP1091


Dans mon rêve, il était de couleur framboise, délicatement marbré de noir et de violet. Il exalait un doux parfum de framboise gourmande. C'est fou ce que mes rêves ne deviennent pas réalité au niveau de la savonnerie! Mais à chaque erreur, j'apprends quelque chose, c'est un nouveau petit pas vers le savon parfait! Voyons positif: maintenant je sais comment calculer ma lessive de soude, je ne me trompe plus. Maintenant je sais aussi que si certaines huiles sont jaunes (le colza au hasard!), c'est pas pour rien. La leçon suivante allait arriver...


Recette:

  • 15% beurre de karité
  • 20% huile de tournesol
  • 30% beurre de coco
  • 5% huile amande douce
  • 30% huile d'olive

Surgraissage de départ: 2%

Surgraissage total: 8%, à l'huile de germe de blé.

Pour le parfum, j'ai essayé l'extrait aromatique de framboise d'Aroma-Zone, dosé environ à 2% du poids des huiles, que j'ai laissé macérer dans une cuillère de poudre d'iris et 1% d'absolue de benjoin pendant 1 heure. Si ce parfum ne tient pas avec ça...

La trace est arrivée bien rapidement, et moi comme une pro je l'ai détectée très fine! ouaip. Ca vous en bouche un coin hein? Et alors vas-y que je te rajoute le parfum, vas-y que j'ai oublié de peser le surgraissage (1er contretemps). Et vas-y que je verse un peu de pâte à savon dans le verre où ya de l'oxyde noir, et idem avec le verre où il  y a de l'ultramarine violet. Ben oui, naivement, je pensais obtenir un beau violet avec l'ultramarine violet.

Mais... Est ce les huiles trop jaunes? Ou la poudre de racine d'iris (bien jaune aussi)? Toujours est-il que le noir a marché comme sur des roulettes, mais que nenni du violet: un vert caca d'oie tout beurk qu'il a fait!!!! Horreur...

Et du coté du joli rouge framboise que je voulais, j'ai mélangé oxyde rouge et rose. Ben non, ça ça fait du orange...pfff...

En somme un savon à la framboise mais au marbré orange-noir-caca d'oie, ça en jette assez peu... Morte de rire!!!

Par contre, le marbré au plutot bien fonctionné, j'ai suivi tranquillement le tuto de Kafée et suis arrivée à un résultat tout à fait honnorable (sauf pour les couleurs...  ) Ma pâte n'était pas trop solide, j'ai bien réussi à faire le marbrage à la baguette chinoise. Je me dis donc que tout n'est pas perdu, et qu'il s'agit d'un simple problème chromatique...

Je l'aurai un jour, je l'aurai!

 

Ce savon a mit un temps fou à bien vouloir durcir. J'ai pu démouler au bout de 2 jours seulement et couper au bout de 4 il me semble. Horreur, quand j'ai découpé, ça a donné ça:


IMGP1105

Tout plein de bulles, pas joli du tout! Leçon à tirer: toujours remuer la pâte à savon au fouet avant de couler, histoire de faire sortir les bulles introduites par le mixage. Et aussi taper le moule une fois rempli, pour chasser les bulles. Je note.

Et pour un marbrage dans la masse, on repassera aussi. Je vois que le mien a pénétré à moitié. J'avais mis du marbrage aussi au fond, ce qui n'a servi à rien à part tapisser le fond. La prochaine fois, j'en rajouterai donc au milieu ou le verserai de plus haut pour que ça pénètre plus.

 

IMGP1102

Le marbrage s'est un peu affadi au cours de la cure, mais reste bien joli à regarder, sur un dégragé de gris et une pointe d'orange. L'ultramarine violet a tout de même, au fil de la cure, adopté un léger reflet violet. Rien à voir avec la framboise, on est bien d'accord...

 

IMGP1104

Un mois de cure plus tard, je teste le pH: entre 7 et 8, bingo, je peut tester. Le parfum, qui avait bien tenu les 3 1ères semaines, s'est un peu volatilisé la dernière semaine. Il reste quelque chose, mais c'est vraiment une note de fond. On repassera pour l'odeur forte et gourmande de framboise. 

La mousse est très onctueuse et crémeuse, comme je l'imaginais! En plus, le savon laisse les mains toutes douces, sans doute grâce à l'huile de germe de blé de surgraissage. Je note. 

Je suis donc plutôt contente pour ce troisième batch, même si l'esthétique et le parfum ne sont pas tout à fait au rendez-vous, j'ai un savon fort agréable.

Partager cet article

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article

commentaires

ionna20 09/12/2010 14:15


moi je le trouve joli ton marbrage (?) mais bon si tu voulais autre chose je comprend que tu sois déçue.
ça sert à quoi l'absolue de benjoin parce que je vois que tu en met souvent ?


AquaLibra 12/12/2010 02:12



L'absolue de benjoin sert à fixer les parfums dans un savon (à cause de la saponification, les huiles essentielles ont tendance à se volatiser...)



brin de melisse 06/11/2010 14:10


Moi je le trouve pas mal ton savon , et le marbrage est très bien moi j'y arrive toujours pas . Tu le fais avec une trace légère c'est ça ? Pour le parfum dommage ça confirme que les aromes
naturels ne tiennent pas .


AquaLibra 07/11/2010 12:52



Oui c'est ça , la trace doit être bien fine pour que ça ne solidifie pas vite!



laly 01/11/2010 14:24


Le marbrage est magnifique même si ce n'est pas les couleurs que tu attendais. dommage pour la senteur qui part un peu, ahhh sacré soude!!!


Briny 11/10/2010 21:00


Wouah mais il est magnifique ton savon, on ne dirait pas que c'est ton troisième ;-)
Moi j'y suis toujours arrivée ^^
Bravo pour cette merveille :D


AquaLibra 13/10/2010 19:42







tite Marie 07/10/2010 13:11


A cette satanée soude, elle nous crée pleins de surprises. En tout cas ton marbrage est superbe. Bravo!


AquaLibra 07/10/2010 23:32



oui, elle est pleine de surprise! va falloir la dompter! ;-)



...

Recherche

Partenariats

Cosmetons en musique

Découvrez la playlist flore avec Muse