Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 23:26

Sitôt mon premier savon raté et enterré, j'ai decidé d'en faire un second. Non mais, il n'est pas né le savon qui me fera abandonner! Cette fois-ci, je le voulais à la violette. J'aurais bien voulu AUSSI qu'il soit violet, mais je n'avais rien du tout sous la main pour faire cette couleur. Ok, je vais choisir du rose alors, avec de l'oxyde rose que j'ai en stock.

Pour rester dans l'idée de la violette, je voulais faire des inclusions de Melt and Pour transparent contenant des fleurs de violette séchées que j'avais ramassées ce printemps. L'objectif était de faire des petits morceaux de vitraux constellés de fleurs dans mes tranches de savon. Comme j'avais lu quelque part que la couleur des fleurs restait mieux si elles avaient macéré dans l'huile auparavant, j'ai donc fait un macérat de violettes et de pensées sauvages dans mes huiles que j'allais utiliser dans mon savon. 

Pour les huiles, j'ai sélectionné le coco (pour la dureté et la mousse), le macadamia, j'adore cette huile, en plus elle a une douce odeur de noisette, le beurre de cacao pour un peu de dureté, de l'huile de sésame et de colza.

Pour le parfum, j'ai utilisé l'extrait aromatique de violette de chez Aroma-Zone, qui sent le bonbon à la violette... mmh, à une concentration de 2%. A ce stade là, je n'espère qu'une seule chose: que la soude veuille bien laisser tranquille mon extrait de violette! Pour cela, j'ai lu quelque par que le benjoin pouvait fixer les parfums dans les savons, j'ai donc rajouté 1% d'absolue de benjoin. Les expertes, ça fait assez?

 

J'ai donc commencé tranquillement par faire fondre 100g de Melt and Pour transparent. C'est la première fois que j'en utilisais, et je dois dire que c'est super facile. La consistence m'a fait penser à du beurre, ça fond facilement au bain marie. J'y ai rajouté un peu d'extrait de violette, ainsi que les violettes macérées que j'ai été repêcher pour l'occasion. Première déception, l'huile qui est encore sur les violettes colore le M&P en jaune... zut, c'est loupé pour l'effet pur et transparent! Je coule en petits moules, et fait durcir au congélo. Au bout de 10 minutes, je les ressorts, les démoule et les coupe en petits morceaux (bon, pas terrible...). 

 

IMGP1072_modifie-1.jpg


Parée pour la seconde grande aventure savonnesque!

Comme mes huiles étaient déjà tièdes, je pèse ma lessive de soude. Pour commencer, je n'ai appliqué aucun surgraissage.

Je verse ma lessive de soude (cette fois-ci j'ai la bonne quantité... lol) dans mes huiles et je touille. Un coup de mixer. 2 coups de mixer. MAGIE!!! Voilà déjà ma trace! Je dirais franche, pas trop épaisse, impec! Ca me change vraiment de ma première fois, où j'ai mixé pendant des heures. Finalement, c'est facile la savonnerie! Suffit de mettre les bonnes quantités.

Je voulais faire un marbrage rose, sur fond blanc. Ma pâte est déjà toute jaune, loupé pour le blanc. Je saurai dorénavant que l'huile de colza teinte en jaune... Tant pis, ça sera rose sur fond jaune. Je verse donc un peu de pâte à savon dans mon petit godet d'oxyde rose. Ceci dit, j'aurais sans doute du mettre les ajouts avant? Qu'importe, je met mes ajouts à la trace dans ma pâte jaune (huile de surgraissage (macadamia à 8%), et mon parfum.)

J'avais dans l'idée de faire un marbrage comme fond les japonaises, un peu en couches, dont nous avait parlé Kafée ICI

Je verse ma pâte dans mon moule (si mon premier avait été fait dans une boite de steack haché, celui-ci l'a été dans une boite à surimi... vive la récup!), mets mes cubes de M&P (victoire, ils ne coulent pas et restent bien en surface comme je le voulais) et rajoute des volutes roses sur le dessus.

      IMGP1070.JPG

C'est parti pour 24h avant le démoulage. J'ai la très bonne surprise de voir que mon savon durcit rapidement, contrairement à la dernière fois. Ouf. Ca aurait été balot de faire une autre erreur...

Vient le temps de la découpe. Je me langui de voir mon marbrage rose et jaune... ah ben je peux toujours me brosser, pas de marbrage en vue! Le rose apparait légèrement sur les cotés, mais dedans que nenni. J'ai donc un bloc jaune, avec des petits merdouilles jaunâtre sur le dessus contenant des fleurs sèches qu'on reconnait même pas ce que c'est, et des petites crottes roses...

 

hum.

 

Mes beaux parents l'ont pris pour un gâteau puis un morceau de pâté avec des cornichons, des amis pour du pâté de foie... Halala, qu'est ce qu'on s'éclate les amis!

 

Niveau odeur, si ça puait grave au début (je suppose que c'est à cause de la réaction de saponification!), la violette a pris tout doucement le dessus, se mariant avec l'odeur de l'huile de macadamia... J'aurais jamais pensé qu'une huile pouvait sentir autant dans un savon!

A la fin de la cure, ça donne ça:


IMGP1106

 

Et la recette:

  • 18% huile de macadamia
  • 30% beurre de coco (végétaline)
  • 4% beurre de cacao
  • 18% huile de sésame
  • 30% huile de colza

A la trace:

  • 2% Extrait aromatique de violette (Aroma-Zone)
  • 1% d'absolue de benjoin pour fixer l'odeur
  • 8% d'huile de macadamia (surgraissage)

 

Ses caractéristiques:

  • dureté: 33
  • INS: 136

 

Je suis toute excitée, j'ai utilisé mon premier savon, pour les mains et même la douche! 

Impressions sur le vif: je le trouve un peu desséchant, je pense augmenter le sugraissage la prochaine fois. Sinon il mousse vraiment bien, avec des belles bulles, très facilement! Ca me change de mes savons Lush! Il lave bien aussi. Il laisse la peau bien propre, crissante. Et c'est cette sensation que j'ai retrouvée sous la douche, assez déroutante finalement, car je n'en ai pas du tout l'habitude! Par contre, j'ai constaté que ma peau avait bien apprécié: elle s'est retrouvée un peu moins sèche que d'habitude... Alors faut que je peaufine ma recette, la faire plus crémeuse, plus hydratante, et on en reparle!

Coté parfum, l'odeur de violette est là, mais très subtile, ténue. Rien de bien étonnant finalement avec seulement 2%! Je recommencerai avec de la poudre de racine d'iris en plus pour bien le fixer, et à un pourcentage plus élevé. Je suis tout de même contente, car tout le monde a l'air de penser que les extraits aromatiques ne sont pas adaptés à la savonnerie. Certes, ça fait cher, mais je refuse de mettre de fragrances chimiques. Alors si c'est le prix à payer pour un parfum naturel... J'ai d'ailleurs en bonne voie un autre savon à l'extrait aromatique de framboise lui, et qui sent plutôt pas mal... A voir à la fin de la cure dans un peu plus d'une semaine!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Savons de rêves...
commenter cet article

commentaires

tenshi 27/11/2010 12:36


Tenshi au rapport après avoir eu la chance de tester aussi ce petit savon :-) : Déjà, quand mon homme l'a vu il a dit que tu faisais des plus beaux savons que les miens :- ça fait toujours plaisir
lol! mais ça devrait te rassurer sur leurs aspect.
Je l'ai testé sur mes mains, il lave très bien, avec comme tu le dis dans ton article, cette sensation de peau "crissante", il fait un jolie mousse et laisse sur les mains une légère odeur de
violette!


AquaLibra 27/11/2010 15:40



Quel sérieux! ;-) lol, sympa ton homme  ah tiens tu lui as trouvé une odeur de violette quand même chouette!



laly 03/10/2010 04:39


Eh bé, t'as deuxième expérience même si ca donne pas ce que tu voulais, je trouve qu'il est vraiment bien!!
Pour la coco moi j'en mets 40% Maxi puis ensuite huile d'olive etc.. Pour avoir ta couleur blanche, rajoute du dioxyde de titane, ca te fait un super beau blanc^^
Bizzzzz


paristempslibre 27/09/2010 21:41


waou!! miam!!!


rangoonn 27/09/2010 08:34


J'ai pas tout compris, pas assez de connaissances mais je retiens que tu as fait uns savon à la violette et j'adoreeee la violette ( d'ailleurs je louche vers le nouveau de Lush)
Bon j'attends de recevoir 2 bouquins pour m'y mettre vraiment et comprendre tout ce que tu dis :)))


AquaLibra 02/10/2010 13:12



Tu verras, que du plaisir! ;-) leur nouveau parfum Tuca tuca chez Lush, ben je trouve qu'il sent pas la violette... 



Serena 26/09/2010 13:07


C'est vrai qu'on dirait un gâteau et que ça donne faim :p


AquaLibra 26/09/2010 23:22



lol! je te conseille pas de le manger (et à l'odeur non plus d'ailleurs ;-))



...

Recherche

Partenariats

Cosmetons en musique

Découvrez la playlist flore avec Muse