Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 11:30

Pour les 25 ans de ma belle-soeurette, je voulais lui faire une Crème spéciale 25 ans. Lol, ça fait plus de 6 mois, mais comme ça elle a eu le temps de bien la tester, et elle va pouvoir venir faire plein de commentaires éclairés...

Cette crème, je la voulais légère bien entendu, à 25 ans la peau est encore jeune. Elle a besoin d'hydratation, mais aussi de bien être prise en main, je veux dire par là de ne pas oublier le coté purifiant et astringent, pour une peau exempte de méchants boutons dérangeants. Cette crème sera donc tout à fait adaptée pour une peau mixte et pas encore fripée... 

J'ai donc opté pour une petite phase huileuse de 15%, avec des huiles légères et non grasses. J'ai donc sélectionné les huiles de noisette, Yangu et melon du Kalahari pour le coté matifiant et régulateur, les huiles de macadamia, de sésame et de jojoba pour leur action anti-déshydratation, l'huile d'abricot pour un teint éclatant, et l'huile d'Inca Inchi pour sa richesse en oméga 3. Car comme le dit Aroma-Zone: Les oméga-3 (acide gamma-linolénique), en plus de maintenir l'élasticité de la peau, sont largement impliqués dans les processus anti-inflammatoires : ils atténuent les rougeurs et calment les irritations. Ils sont donc parfaits pour un teint clair et unifié.

J'ai également choisi d'intégrer 2% de beurre de karité, pour son action anti-inflammatoire et réparatrice hors paire. Les dosages de ces différentes huiles ont été calculés de façon à avoir un bon équilibre entre les acides gras (oméga 3, 6 et 9), pour que la peau ne souffre d'aucun déséquilibre justement.

Comme pour la plupart de mes crèmes visage, j'ai opté pour l'olivem 1000 comme émulsifiant, car il permet une texture très légère mais bien hydratante, et libère les actifs tout au long de la journée. En plus, comme il est très facile d'utilisation, ça tombe bien...

Du coté de la phase acqueuse, un trio d'hydrolats: menthe poivrée (astringent et purifiant), camomille (calmant) et tea tree (purifiant). Un soupçon de glycérine (2%) pour l'hydratation, et des AHA (acides de fruits) dosés à 2% . Les acides de fruits sont à la fois exfoliants et hydratants. Ils lissent la surface de la peau, la rendant plus uniforme en accélérant le renouvellement cellulaire. Ils sont aussi purifiants et accélèrent la cicatrisation des imperfections. Comme je sais que la destinataire de cette crème a la peau sensible, le pourcentage est donc léger.

Pour les ajouts, j'ai opté pour des actifs apaisants et matifiants. Du bisabolol (apaisant), pour contrer l'effet potentiellement irritant des acides de fruits, ainsi qu'un extrait de concombre (apaisant et rafraichissant). De l'oxyde de zinc (purifiant et matifiant) et de la sève de bambou (matifiante et reminéralisante) pour apporter un coté poudré, agréable pour une crème de jour.

En enfin une synergie d'huiles essentielles: pamplemousse (purifiante, astringente), géranium (purifiante, illumine le teint) et ylang-ylang (équilibrante, stimulante).

 

Passons à la recette:

Phase huileuse:

  • 5% olivem
  • 2% beurre de karité
  • 3% huile de noisette
  • 2% huile de Yangu
  • 1% huile d'Inca Inchi
  • 2% huile de jojoba
  • 2% huile de macadamia
  • 1% huile de sésame
  • 1% huile de melon du Kalahari
  • 1% huile d'abricot
  • 0.5% vitamine E (pour éviter le rancissement des huiles)

Phase acqueuse:

  • 23.4% hydrolat de menthe poivrée
  • 23.4% hydrolat de camomille
  • 21.4% hydrolat de tea tree (arbre à thé)
  • 2% glycérine
  • 2% AHA

Ajouts:

  • 0.5% bisabolol
  • 1% extrait de concombre
  • 2% oxyde de zinc
  • 1% sève de bambou
  • 0.6% geogard (conservateur)
  • 1% huile essentielle d'ylang-ylang
  • 0.5% HE géranium
  • 0.5% HE pamplemousse

 

Pazapas:

1. Désinfecter instruments, contenants et mains à l'alcool à 70°.

2. Faire chauffer séparement au bain marie la phase acqueuse et la phase huileuse, jusqu'à une température de 70°C.

3. Faire alors l'émulsion en versant la phase huileuse dans la phase acqueuse tout en mélangeant vigoureusement. Battre pendant 5 minutes à chaud, puis encore pendant au moins 3 minutes hors du feu.

4. Lorsque l'émulsion est descendue en dessous de 40°C, mettre les ajouts un par un, en fouettant bien.

5. Verser dans le contenant.


Verdict:

J'ai trouvé l'odeur très agréable, juste comme je la voulais. L'ylang donne toujours cette note sucrée que j'adore. La texture est elle aussi très bien: non grasse, qui pénètre vite, légère. 

Je l'ai testée pendant quelques mois, elle n'est pas tout à fait assez traitante pour moi, qui ai besoin d'être bien matifiée. Mais apparemment, elle a bien plut à Marion! Je lui laisse donc la parole...

Partager cet article

Repost 0
Published by AquaLibra - dans Recettes visage
commenter cet article

commentaires

laly 05/11/2010 20:31


en tout cas, elle a l'air super ravie, ca me fait plaisir pour elle et pour toi^^


Marion 22/10/2010 13:22


Tout dabord, sachez-le, je n'y connais rien, alors mon commentaire sera avec des mots simples.

Je te remercie encore Flore pour cette hypra-giga-mega-super crème de la mort qui tue, elle est GE-NIALE. En effet, j'ai une peau qui ne supporte pas grand chose, mais comme Flore est une As en la
matière, je lui ai fait confiance, et je ne le regrette pas:

La crème sent hyper bon, mais l'odeur passe assez vite et n'interfère pas avec mon parfum. C'est juste super agréable quand je la met huuuuum!
La texture déphase un peu à la longue mais un petit mélange au doigt suffit à lui faire retrouver sa texture d'origine. La crème pénètre très rapidement et ne laisse pas d'effet gras.
Je n'ai pas à me plaindre des boutons, je suppose que là encore, la crème y est pour quelque chose.

Pour résumer, merci merci merci, ta crème elle est "crop bien" :p

Mini bémol pour quand je met du fond de teint, apparement l'hydratation ne tient pas la journée car le soir j'ai la peau qui craquèle (ce qui se voit vachement avec le fond de teint), mais si ça se
trouve ça fait ça aussi avec d'autres crèmes :)


AquaLibra 24/10/2010 18:11



Alors ça c'est du com élogieux!  Merci choupinette ça fait plaisir!! A la reflexion, je vois 2 explications
au craquelement bizarre:


1. C'est parce que la crème n'est pas assez nourrissant avec le froid qu'il fait depuis quelques sem... ça serait donc une crème plus adaptée à l'été pour toi sans doute


2. le déphasage a peut etre modifié la structure de l'émulsion, du coup elle n'hydrate plus pour 24h...


 



rangoonn 20/10/2010 08:27


Une recette qui m'intéresse ( pas pour moi bien sur). Il y a beaucoup d'ingrédients que je n'ai pas encore , donc je la met de côté


Briny 19/10/2010 20:19


J'ai jamais osé mettre de l'AHA dans mes crèmes, mon erreur est de l'associer aux masques
En tout cas elle doit être belle cette petite crème :D


tenshi 19/10/2010 18:56


Très sympa cette recette! On attend les impressions de Marion alors!


...

Recherche

Partenariats

Cosmetons en musique

Découvrez la playlist flore avec Muse